0
Industrie
Le Groupe Lisi fait de la résistance
Le Groupe Lisi fait de la résistance
© Lisi Aerospace

| La rédaction

Le Groupe Lisi fait de la résistance

Le Groupe Lisi n'est pas épargné par les conséquences de la pandémie de covid-19 mais sa solidité financière reste intacte. Ce qui lui donne les moyens de participer à la consolidation de la filière aéronautique.

Déjà l'effet Boeing 737 MAX

Face à l'impact brutal de la crise créée par la pandémie de coronavirus ou covid-19, le groupe Lisi fait clairement de la résistance et réussit à dégager un résultat opérationnel courant positif de 22,5 M€ au premier semestre 2020 sur un chiffre d'affaires global en chute de 28 % par rapport à la même période de 2019 pour s'établir à 636,7 M€. L'activité aéronautique, qui représente 57 % du chiffre d'affaires global, a vu ses recettes plonger de près de 25 % à 381 M€ (contre 507 M€ au premier semestre 2019). C'est le segment "Composants de structure" qui est le plus touché avec un effondrement de 47,5 % sur les six premiers mois de 2020. La crise est en effet venue s'ajouter à celle du Boeing 737 MAX et par voie de conséquence à celle du CFM Leap 1B.

Diversification avec Pratt & Whitney

Heureusement, le groupe Lisi avait entamé un travail de diversification sur le Pratt & Whitney GTF, le moteur concurrent, et qui s'est traduit par la signature officielle en décembre 2019 d'un contrat avec MTU Aero Engines pour la fourniture d'aubes de compresseur haute pression. Outre, une diversification très opportune, ce contrat d'une durée de dix ans avec à la clef la production de plus d'un million de pièces, est aussi l'occasion pour Lisi Aerospace d'acquérir de nouvelles compétences. Dans le même temps, la résistance de l'activité "Fixations" permet de limiter "les dégâts" avec un chiffre d'affaires qui recule de seulement de 8,8 % par rapport au premier semestre 2019 "grâce à un démarrage plus favorable en début d’année et d’une profondeur de carnet de commandes plus importante".

Prêt pour la consolidation

Un segment qui s'est aussi diversifié avec le contrat signé avec Lockheed Martin pour la fourniture de fixations sur l'avion de combat F-35 tandis que démarraient de nouveaux contrats avec Airbus. La résistance globale de Lisi Aerospace, associée à "l'adaptation du dispositif industriel au nouveau contexte de marché", permet de dégager un résultat opérationnel courant de 38,8 M€ qui doit faire "pâlir d'envie" un certain nombre d'acteurs de la filière aéronautique. Cette solidité financière, qui se retrouve dans les deux autres activités du groupe, permet à Lisi de continuer à participer à la consolidation de la chaine de valeur dans ses différents domaines d’activité".

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription