1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© SpaceX
26/06/2019 15:33 | Par Pierre-François Mouriaux

Le Falcon Heavy réussit une mission ambitieuse

Destiné à valider son utilisation militaire, le troisième vol du lanceur le plus lourd du monde présentait plusieurs enjeux inédits. Tous ont été relevés haut la main.

Le Falcon Heavy s’est vu confier le 25 juin une mission bien en-deçà de ses performances, mais bien plus complexe que toutes les missions réalisées jusqu’alors par les lanceurs de SpaceX : placer 24 satellites et cubesats sur trois orbites distinctes et avec des inclinaisons différentes.

Le vol devait durer plus de six heures, être marqué par quatre allumages de l’étage supérieur et se terminer par une manœuvre de passivation finale.

Destinés à la science, la météorologie, l'observation de la Terre ou la technologie, les passagers ont été fournis par différents partenaires de l'US Air Force, commanditaire de cette mission STP 2 (Space Test Program 2) : laboratoires de recherche du ministère de la Défense américain, Nasa, Noaa, universités, et même l’association The Planetary Society, cofondée en 1980 par le célèbre astronome américain Carl Sagan.

 

Première demi-coiffe récupérée.

Pour l’occasion, le Falcon Heavy était équipé de deux étages latéraux « éprouvés », qui ont servi à la mission Arabsat 6A, le 11 avril dernier. Il a décollé du pas de tir 39A du Centre spatial Kennedy, à 2 h 30 heure de Floride, réalisant son premier vol de nuit.

Les deux étages latéraux du lanceur sont revenus se poser quasiment de concert sur la base voisine de Cape Canaveral, après un vol d’environ 8 minutes et 41 secondes. Le corps central, lui, s’est abîmé en mer moins de 3 minutes plus tard, à quelques mètres de la barge Of Course I Still Love You. Quant à la cinquième tentative de récupération d’une demi-coiffe à l’aide du bateau Go Ms. Tree (ex-Mr. Steven), elle s’est enfin soldée par une réussite.

Surtout, la mise à poste des différentes charges utiles a permis de valider le lanceur pour une utilisation militaire.

SpaceX Falcon Heavy Etats-Unis

Répondre à () :

| Connexion | Inscription