0
Industrie
Le DLR et la NASA testent l'impact des biocarburants
Le DLR et la NASA testent l'impact des biocarburants
© DLR

| Antony Angrand

Le DLR et la NASA testent l'impact des biocarburants

Un DC-8 de la Nasa et un A320 (MSN659) ont récemment volé en Europe pour étudier l'impact sur le climat des biocarburants.

Un DC-8 de la Nasa et un A320 du DLR ont récemment volé en Europe afin d'évaluer l'impact des biocarburants sur le climat. Les deux appareils ont opéré depuis la base aérienne de Ramstein pour voler dans l'espace aérien contrôlé du Mecklenbourg-Poméranie (situé au nord de l'ex RDA).

L'A320 a volé avec un mélange de biocarburant et de Jet A-1, en conditions de formation de traînées de condensation et absence de formation de traînées de condensation. Le DC-8 a pour sa part volé aux côtés de l'A320 mais à distance de plusieurs kilomètres, équipé de 14 instruments de mesure qui ont permis d'analyser la composition des rejets générés par l'A320, à différentes altitudes et vitesses.

Plusieurs vols ont été effectués qui se sont étendus sur quatre à cinq heures chacun, les appareils évoluant sur forme de vols en paliers suivis d'un 180° avant de recommencer la même procédure.

Ces vols ont pour ambition de de découvrir si les emissions de suie en proportion réduites par rapport à un carburant classique ont un impact sur les particules de glace présentes dans les traînées de condensation et si un mélange de 30 % de biocarburant et 70 % de Jet A-1 génère un niveau de suie similaire à celui d'un mélange composé de 50 % de biuocarburant et 50 % de Jet A-1.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription