0
Espace
Le deuxième lot de satellites OneWeb sur orbite
Le deuxième lot de satellites OneWeb sur orbite
© Arianespace

| Pierre-François Mouriaux

Le deuxième lot de satellites OneWeb sur orbite

Le déploiement de la mégaconstellation britannique dédiée à l’Internet global va s’accélérer après ce premier lancement groupé de 34 satellites.

Dans la nuit du 6 au 7 février, un lanceur Soyouz-2.1b / Fregat M opéré par Arianespace depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, a déployé, à 450 km d’altitude, 34 satellites de la mégaconstellation britannique OneWeb (n°7 à 40).

Ce lancement intervient un an après le lancement, depuis le Centre spatial guyanais, des six premiers exemplaires de la constellation, qui ont servi à calibrer le système dédié à l’Internet global et pour tous.

Celui-ci, dans un premier temps, comptera 648 satellites évoluant sur des orbites polaires hautes de 1 200 km, dont 60 satellites de secours.

Basés sur la plateforme tout électrique Arrow (classe de 150 kg), les satellites sont désormais fabriqués en série à Merritt Island (Floride), dans l’usine de OneWeb Satellite, co-entreprise fondée en 2015 par OneWeb et Airbus Defence and Space.

 

Retour à Baïkonour.

Le vol ST27 marquait la 50e mission d’un lanceur Soyouz opéré par Arianespace et sa filiale Starsem depuis février 1999 (lancements depuis le Kazakhstan et la Guyane réunis).

C’était la 27e mission depuis Baïkonour, mais la première depuis février 2013.

Il reste 20 missions OneWeb dans le carnet de commandes d’Arianespace (hors options), réparties depuis les sites de Baïkonour, Vostotchny (au sud-est de la Sibérie) et Sinamary (nord-ouest de Kourou).

Dix-neuf d’entre elles sont prévues sur Soyouz, essentiellement en 2020-2021, et une sur le vol inaugural du futur lanceur lourd européen, Ariane 6 (version A62, avec deux propulseurs d’appoint), annoncé pour la fin de l’année.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription