4
Industrie
Le Cassio 1 de Voltaéro va traverser la Manche le 13 septembre 2021
Le Cassio 1 de Voltaéro va traverser la Manche le 13 septembre 2021
© Voltaero

| Antony Angrand 487 mots

Le Cassio 1 de Voltaéro va traverser la Manche le 13 septembre 2021

L'équipe de VoltAero effectuera sa deuxième traversée historique de la Manche avec un avion électrique le 13 septembre 2021, en utilisant le démonstrateur Cassio 1 de la société pour rallier la France au Royaume-Uni afin de participer au salon ACE21 Air Charter Expo et visiter l'université de Cranfield.

Jean Botti devant une illustration de ce que sera le Cassio de production, destiné à être certifié en 2023
Jean Botti devant une illustration de ce que sera le Cassio de production, destiné à être certifié en 2023 © Voltaero
Jean Botti devant une illustration de ce que sera le Cassio de production, destiné à être certifié en 2023

Une seconde traversée de la Manche électrique... 

L'équipe de VoltAero effectuera sa deuxième traversée historique de la Manche avec un avion électrique, en utilisant le démonstrateur Cassio 1 de la société pour rallier la France au Royaume-Uni afin de participer au salon ACE21 Air Charter Expo et visiter l'université de Cranfield. Cassio 1 traversera la Manche le lundi 13 septembre, en partant de Calais, ville portuaire du nord de la France, pour arriver à l'aéroport de Cranfield, dans le comté anglais de Bedfordshire. Le lendemain, Cassio 1 s'envolera vers l'aéroport de Londres Biggin Hill pour être exposé à l'ACE21 Air Charter Expo, et Jean Botti, PDG et directeur de la technologie de VoltAero, participera à la table ronde Green Charter 2021 de la conférence. 

...6 ans après l'avion E-Fan développé par l'équipe de VoltAero

Le voyage de Cassio 1 de la France au Royaume-Uni intervient six ans après la première traversée de la Manche de bout en bout avec un avion électrique, en utilisant l'avion E-Fan développé par l'équipe de VoltAero dans un programme dirigé par Airbus. Les batteries de l'E-Fan ont fourni 60 kilowatts de puissance pour ses deux moteurs électriques, tandis que Cassio 1 utilise le module de puissance électrique-hybride de 600 kilowatts propre à VoltAero. Lors du vol historique d'E-Fan en juillet 2015, l'appareil a décollé de Lydd, en Angleterre, et a atterri à Calais, en France.

Une certification prévue pour 2023

"Notre deuxième traversée de la Manche avec un avion électrique montre clairement comment l'équipe de VoltAero a progressé pour faire avancer le programme Cassio dans sa phase de développement pour une certification prévue en 2023", a expliqué Jean Botti, qui ajoute "L'escale à l'Université de Cranfield permettra de présenter Cassio à la prochaine génération d'ingénieurs, de gestionnaires de programmes et de décideurs qui doivent mener l'avenir de l'aviation électrique", a-t-il déclaré. "Et notre participation à l'ACE21 Air Charter Expo nous permet de souligner comment la famille d'avions Cassio de VoltAero contribuera à redéfinir les services d'affrètement aérien commercial et la mobilité régionale."

4 900 km et module de puissance électrique-hybride validé 

À ce jour, l'avion démonstrateur Cassio 1 a parcouru plus de 4 900 kilomètres tout en validant le module de puissance électrique-hybride exclusif de VoltAero, qui combine des moteurs électriques avec un moteur à combustion interne. En fournissant deux sources d'énergie, le module de puissance électrique-hybride permet des opérations hautement sûres et efficaces en utilisant une source d'énergie - électrique ou mécanique, ou les deux - en fonction du scénario de vol. La première version de l'avion Cassio de VoltAero à entrer en production sera le Cassio 330 à quatre places, avec une puissance électrique-hybride combinée de 330 kilowatts. Les livraisons du Cassio 330 devraient débuter au second semestre 2023, suivi du Cassio 480 à six places et du Cassio 600 à 10 places, utilisant une propulsion électrique-hybride de 480 et 600 kilowatts, respectivement.

 

 

 

 

 

 

 

Répondre à () :


Captcha
JF Monier | 13/09/2021 16:18

Vous sortez ceci : "Une seconde traversée de la Manche électrique... ", la Cassio1 est équipé d'un système hybride, son énergie vient du pétrole. Une Prius n'est pas une Tesla !

JF Monier | 13/09/2021 16:20

Vous titrez voulais je dire

Auteur | 13/09/2021 18:32

... Ce qui techniquement ne l'empêche pas de réaliser une traversée de la Manche entièrement en électrique. Puisque le mode de propulsion peut être totalement électrique ou hybride, c'est-à-dire avec (potentielle) utilisation du range extender ou prolongateur d'autonomie. Je cite Jean Botti : « Par exemple, si vous avez 200 km de vol à faire, vous n'avez pas besoin de mettre en route le moteur thermique [...] » (cf A&C n°2710). Sa recharge est thermique, ce qui ne veut pas dire qu'elle a été utilisée au gré de la traversée de la Manche vu la distance. Donc, le système propulsif a beau être hybride, la traversée s'est faite en électrique uniquement.

Yannick | 15/09/2021 05:11

En quoi en 2021 une traversée de 40 km est un exploit???

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription