1
Défense
L'Allemagne commande 38 Eurofighter Typhoon
L'Allemagne commande 38 Eurofighter Typhoon
© BMVG

| BOQUET Justine

L'Allemagne commande 38 Eurofighter Typhoon

Le ministère de la défense allemand est venu confirmé l'annonce faite par Dirk Hoke. La Luftwaffe sera prochainement dotée de 38 Eurofighter Typhoon supplémentaires.

Eurofighter.

Lors de son rassemblement le 5 novembre dernier, la commission du budget du parlement allemand a débloqué une enveloppe de 5,5 Md€ afin de procéder à l'acquisition de 38 Eurofighter. Au-delà des chasseurs, le contrat porte également sur l'acquisition de pièces de rechange et équipements de tests, dont le but est de pouvoir accroître la disponibilité des avions de combat allemands. Le calendrier a d'ores et déjà été spécifié par l'Allemagne. Les premiers appareils devraient être remis à la Luftwaffe dès 2025 et les livraisons devraient s'étendre jusqu'en 2030.

Plus spécifiquement, sur les 38 appareils (dont huit seront des biplaces) 33 viendront en remplacement dans la tranche 1, trois serviront pour des campagnes de tests, notamment relatives à la guerre électronique, et enfin les deux derniers permettront de remplacer deux Eurofighters perdus lors de crash. 


Programme.

Avec ce contrat, l'Allemagne entend venir remplacer la première tranche de ses Eurofighter, qui a été livrée entre 2003 et 2008. Ce programme, nommé Quadriga, vise ainsi à moderniser la flotte allemande tout en faisant face à des problèmes de disponibilité rencontrés sur certaines pièces de cette première tranche. « Avec les 38 nouveaux avions, la flotte Eurofighter disposera à l'avenir de capacités uniformes », rapporte le Ministère de la défense allemand. Les tranches 2 et 3 ainsi que ces nouveaux appareils emporteront tous le radar Captor E-scan, intégré par BAE Systems.


Airbus.

Airbus a salué la décision prise par le parlement allemand dès vendredi. Le PDG du groupe, Dirk Hoke s'est ainsi exprimé sur Twitter où il a rappelé l'importance de cette commande pour la communauté européenne de défense. Dirk Hoke en a également profité pour rappeler à quel point cette commande permettait de soutenir l'industrie de défense européenne et par là même plusieurs milliers d'emplois. Le renouvellement de la confiance allemande envers l'Eurofighter permet par ailleurs d'envoyer un bon signal à la Suisse et à la Finlande, estime Dirk Hoke, pays dans lesquels des appels d'offres portant sur des avions de combat sont également en cours. En Suisse, Airbus pousse ainsi l'Eurofighter, proposé au même standard que celui vendu pour le programme Quadriga. L'industriel remettra son offre finale à Berne le 18 novembre prochain. Enfin, des discussions sont également en cours en Espagne pour le remplacement de vingt F-18. Une décision est attendue courant 2021. 

En Allemagne, Airbus participe par ailleurs à un appel d'offres l'opposant à Boeing (F-18) pour le remplacement des Tornado. Une décision devrait être prise fin 2021 - début 2022, après les élections du Bundestag, qui se tiendront à l'automne prochain. La proposition qui avait été faite, visant à disposer d'une flotte constituée à moitié d'Eurofighter et à moitié de F-18, sera par ailleurs réétudiée par le nouveau parlement. 

Répondre à () :


Captcha
jean | 12/11/2020 10:36

A quand une Europe plus forte et solidaire, ou la question de remplacement des F18 américains, ne se poserait même pas face à l'Eurofighter ?

| | Connexion | Inscription