9
Défense
La Turquie pourrait remporter le contrat des frégates au Bangladesh
La Turquie pourrait remporter le contrat des frégates au Bangladesh

| Bastien Carris 271 mots

La Turquie pourrait remporter le contrat des frégates au Bangladesh

L’offre chinoise, qui aurait impliqué pour Dacca de céder le contrôle d’une entreprise navale stratégique, serait rejetée

Choix turc

Entre les frégates chinoises, néerlandaises, italiennes, et turques, le cœur des autorités du Bangladesh pencherait pour cette dernière. Pour des raisons de coûts, mais aussi de "package deal" puisque des armements et des capteurs fabriqués par Aselsan et Roketsan peuvent s'y intégrer facilement. La Turquie proposait des frégates de classe « Istanbul », créées par la société STM. Le coût du programme est de 2,5 milliards de dollars. Un site spécialisé turc a détaillé l’offre chinoise. En contrepartie de la fourniture de frégates de type 054 pour un coût unitaire de 378 millions de dollars, Dacca devait céder en échange au groupe "China Shipbuilding and Offshore International Company" la majorité des parts de l’entreprise Chittagong Dry Dock Limited, spécialisée dans la réparation et la construction de navires.

MILGEM

Les frégates de classe « Istanbul » ont été développées dans le cadre du projet turc MILGEM, et sont spécialisées dans la lutte anti sous-marine. Elles sont dotées de moyens de guerre électronique ASELSAN ARES 2N (détection, identification et interception des émissions électromagnétiques) et AREAS 2 C ainsi que de missiles ATMACA (missiles antinavires développés par ROKETSAN dont la portée est de plus de 200 km).

Moderniser l’armée

Dacca avait lancé en 2009 (et rendu public en 2012) le programme de modernisation « Armed Forces Goal 2030 ». Le programme aurait été révisé en 2017, pour faire face aux problèmes du Myanmar voisin (crise des Rohingya). Mais le but reste le même, faire de l’armée du Bangladesh une force « technologiquement avancée ». Y compris pour la Marine, qui a acquis plusieurs frégates, corvettes, patrouilleurs et sous-marins ces dernières années. Dont deux frégates Jiangwei-II et deux sous-marins de classe-Ming.

Répondre à () :


Captcha
Max | 30/07/2021 12:12

Entre l'entourloupe chinoise qui ne pense qu'aux nouvelles routes de la soie et la solidarité islamiste....

Orhan | 30/07/2021 13:39

Ahah,que c'est comique ,les jours où un pays musulman fait mieux et surtout moins cher vont être de plus en plus fréquents ,il faudrait commencer à vous y habituer avec la Turquie ,quant à la solidarité des pays musulmans ,de façon massive comme c'est le cas pour vos semblables quant il s'agit d'attaquer les autres ,elle est encore très loin ,certains commencent à comprendre qu'il est indispensable pour un équilibre mondial mais cela n'est pas suffisant malheureusement .En tout cas vous n'avez pas fini de pleurer comme vous le faites ,ce n'est que le commencement.😀😀

Maxime | 30/07/2021 20:49

Pour quoi pas française les frégates Car rùgùru cest pas très correct

Guémy | 31/07/2021 03:42

Et allez, l'idiot de service dessous qui se la joue vengeance musulmane ! Incroyable ! On parlerait patates qu'ils parleraient de super pomme de terre Soliman ! La revanche de la frite stambouliote ! Navrant !

Cubukcu barbaros | 31/07/2021 09:52

T as la haine c est normale mais il faudra t y habitué mon chers

Turkish airlines | 01/08/2021 01:24

Les Gaulois réussissent très bien le jeu des pleurs... Continuez comme ça bande de tocards Et vive ERDOĞAN

Amk | 05/08/2021 20:06

Max VS vendez des armes à l Arabie saoudite coupeur de tête et de charia, et vous parlez de solidarité islamiste.. La Turquie vend des drones à des pays européens, vous a l Arabie saoudite!!

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription