0
Défense
La Space Force américaine teste un nouveau dispositif anti-ASAT
La Space Force américaine teste un nouveau dispositif anti-ASAT

| Baptiste Guillou 196 mots

La Space Force américaine teste un nouveau dispositif anti-ASAT

Le dispositif de lutte contre le brouillage MAJE

Une modernisation attendue 

Le Space and Missile Systems Center (SMSC) vient de tester avec succès le système MAJE (Mitigation and Anti-Jam Enhancement). Cet équipement permet la localisation et le traitement des opérations de brouillage offensif ou des interférences contre la constellation WGS (Wideband Global SATCOM). Conçu par Boeing Defense and Space, il sera opérationnel d’ici 2022.

Essais virtuels 

Ces essais virtuels, au nombre de 3, se sont tenus dans un délai contraint de 18 jours à la fin de l’année 2020. Ils ont permis d’évaluer la maintenance, le contrôle de la télémétrie, et la localisation des signaux indésirables du système MAJE.

Le Wideband Global SATCOM 

Opérée par le 4th Space Operation Squadron de l’US Space Force de Buckley (en charge également des opérations d'alertes missiles) et le 53rd Signal Battalion de l’US Army, la constellation WGS est composée de 10 satellites (11 d’ici 2023). Opérant en orbite à 35 900 kilomètres de la terre en bande X et Ka, elle permet la mise en œuvre des capacités C4ISR (Command and Control, Communications, and Computers, Intelligence, Surveillance, and Reconnaissance) de l’armée américaine. Indispensable aux opérations militaires, elle offre un relais de communication surpuissant à plus de 16 000 acteurs.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription