0
Espace

La Russie modernise l'armée de l'Air syrienne

MOYEN-ORIENT PLUS IMPORTANT ALLIÉ DE DAMAS, LA RUSSIE PARTICIPE LARGEMENT À LA MODERNISATION DE L'ARMÉE DE L'Air syrienne.

E n 2014 et 2015, les opérations menées par l'armée de l'Air syrienne se sont raréfiées. Il faut dire que Damas a du mal à entretenir ses appareils, la maintenance fait défaut et les pièces de rechange sont devenues rares. Par ailleurs, l'armée de l'Air syrienne enregistre un taux d'attrition ou d'usure excessivement élevé. En cause, bien sûr, quatre années de guerre civile. Quatre années d'engagement au cours desquelles les forces aériennes syriennes ont tout de même effectué plus de 38000 sorties.

La plupart des missions de combat de l'armée de l'Air syrienne ont reposé sur une cinquantaine de MiG-21MF/Bis, 42 Su-22M2/M3/M4 et une soixantaine d'avions d'entraînement L-39 ZO/ZA,utilisés en configuration d'attaque au sol.Alors que tous ces appareils ont bénéficié d'une mise à niveau très limitée,d'autres appareils, en revanche, ont fait l'objet d'une modernisation bien plus profonde. C'est le cas, notamment, d'une soixantaine de MiG-23MLD/BN sur les 90 en dotation. Ils ont, entre 2008 et 2012, été portés au standard MiG-23-98-2, la version la plus récente du célèbre Flogger. La modernisation a porté, notamment, sur le remplacement du radar Saphir-23MLA-II par le Moskit-23,plus performant,permettant l'emploi de missiles airAIRVYMPEL R-77 (AA-12 Adder) R-27 (AA-10 Alamo) et air-sol Kh-31A (AS-17 Krypton), ainsi que de bombes guidées KAB-500KR. de 500 kg. De même, une vingtaine de Su-24 de l'armée de l'Air syrienne ont été modernisés entre 2012 et 2014 afin d'être portés au standard Su-24M2.Un standard identique à celui des Fencer de l'armée de l'Air russe, avec un nouveau système intégré de navigation et de pointage SVP-24 ; un nouveau système de vision tête haute HUD ILS-31,identique à celui présent sur les Su-27SM. Les Fencer syriens bénéficient également d'une plus importante capacité d'emport de systèmes d'armes,avec des missiles air-sol Kh-31A/P et Kh-59 (AS-13 Kingbolt), et des bombes KAB-500S et BAB-1500. Pour ce qui est des avions d'entraînement Aero L-39, utilisés pour les missions d'attaque au sol, ils ont été équipés d'un pod canon ventral de 23 mm GSh-23 et de deux lance-roquettes S-5UB-16-57-UMP. Ils peuvent aussi recevoir les très récentes roquettes S-8 Kom de 80 mm, livrées par la Russie en 2013 et installées par des techniciens russes sur la base d'An-Nayrab, proche d'Alep.

MIG-29.Aujourd'hui, le programme de modernisation des forces aériennes syriennes porte encore sur la mise à niveau des vieux MiG-21 et Su-22M4, mais aussi et surtout sur celle des MiG-29SM. Quelques semaines après l'accord d'assistance militaire signé entre Moscou et Damas le 26 août 2015, des techniciens et mécaniciens de Mikoyan-Gourevitch ont été acheminés par avions sur la base aérienne de Mezzeh, à Damas.Ce dernier constitue,avec la base aérienne d'An-Nayrab (Alep),une véritable base de soutien russe pour l'entretien et la mise à niveau des appareils de combat syriens.C'est d'ailleurs à Mezzeh que les vingt MiG-29 Fulcrum appartenant aux escadrons nos 697 et 698 basés à Sayqal, ont été réparés et modernisés. Outre l'avionique rénovée,ils ont été équipés du nouveau radar AESA N-10ME Zhuk-ME,qui augmente sensiblement leur capacité d'attaque,avec la possibilité d'engager de multiples cibles simultanément (quatre en mode air-air et deux en air-sol) à 120 km de distance.Les Fulcrum mettent également en oeuvre les missiles air-air R-77 et les bombes à guidage par satellite Glonass KAB-500S-E.Les premiers modernisés ont réalisé leurs premières missions opérationnelles fin décembre dernier, escortant les Su-24 et Su-25 russes lors des frappes aériennes dans le secteur de Palmyre. En plus de ce programme de modernisation des MiG-29SM quasiment achevé, Moscou devrait livrer à Damas,d'ici la fin de l'été, les six premiers des douze MiG-29SMT commandés fin 2007 dans le cadre d'un contrat d'une valeur d'1 Md$ environ. Gelé pendant plusieurs années pour des raisons politiques, ce contrat est finalement exécuté.La livraison des six autres Fulcrum E doit intervenir en 2017. Cette version la plus récente du Fulcrum est dotée,notamment,de commandes de vol électriques de dernière génération, de commandes Hotas, de quatre écrans multifonctions LCD, du radar AESA Zhuk-ME ainsi que de la nouvelle version du moteur Klimov RD-33MK.

¦ Jean-Pierre Husson

Yak-130 syriens

Un autre contrat de fourniture d'armes par Moscou pourrait bientôt être dégelé. Il s'agit de l'avion d'entraînement biréacteur Yak-130. Pas moins de 36 appareils ont été commandés en 2012, mais jamais livrés. Une première tranche de six appareils pourrait arriver avant la fin de l'année. Selon certaines sources, les Yak-130, qui auraient dû être livrés à partir de 2014, seraient aujourd'hui en attente du feu vert du Kremlin pour rejoindre la Syrie. Pour l'avionneur russe, le théâtre syrien serait la meilleure vitrine pour promouvoir le Yak-130 à l'export. En particulier pour mettre en valeur ses capacités air-sol en configuration avion d'attaque léger. Les premiers appareils qui seront livrés à Damas seraient déjà équipés du pod de désignation Platan, permettant l'utilisation de bombes guidées KAB-500KR.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription