0
Défense
La France ferme officiellement l'opération afghane
La France ferme officiellement l'opération afghane
© ECPAD/EMA/MInDef

| GBelan

La France ferme officiellement l'opération afghane

13 ans d'opérations viennent officiellement de s’achever en Afghanistan, pour un bilan humain lourd : 89 soldats français tués et plus de 700 blessés...

 

A Kaboul et dans les vallées de la Surobi et de la Kapisa, c'est plus de 70 000 soldats français qui se sont succédé dans l’opération Pamir. Au plus fort de l'engagement, la force française a pu compter jusqu’à 4 000 militaires sur place.

« Les opérations militaires menées en Afghanistan depuis treize ans auront façonné les armées françaises qui ont dû sans cesse s’adapter » a justement rappelé le général Gratien Maire, major général des armées, qui présidait les cérémonies de départ des forces françaises d’Afghanistan.

 

De très nombreux aéronefs français auront connu le sable afghan. L'un des premier engagé a été le Mirage IV pour des mission de reconnaissance au dessus du théâtre afghan. La Marine a également très rapidement été sur place, grâce au Porte-avion Charles de Gaulle (Super Etendard et Rafale). Puis l'armée de l'air s'est installé non loin (Mana au Kirghizistan puis Douchanbé au Tadjikistan) avant d'opérer depuis Kandahar au sud du pays. Là les Mirage 2000, Mirage F1 ou Rafale se seront succédés pendant de nombreuses années.

Près de 50 000 heures de vol ont été réalisées sur le théâtre afghan par les chasseurs français qui auront réalisés près de 500 tirs de tous types et 1 800 « Show of force », en appui aux troupes de l'ISAF.

Sns oublier l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de Terre), qui avec ses Puma, Cougar, Gazelle ou Tigre aura joué un rôle détérminant.

 

C'est donc une page dimensionnante de l'armée française moderne qui se ferme, même si depuis deux ans, le retrait français a été hâté, et l'ensemble des troupes combattantes ont quitté le sol afghan, ne laissant que des formateurs, des logisticiens ou des personnels pour le fonctionnement de l'aéroport de Kaboul KAIA.











Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription