0
Espace
La constellation Glonass pour la navigation de nouveau complète
La constellation Glonass pour la navigation de nouveau complète
© Roscosmos

| Pierre-François Mouriaux

La constellation Glonass pour la navigation de nouveau complète

Lancement réussi hier par la Russie du troisième satellite Glonass K.

Une constellation de 28 satellites à compléter

Dimanche 25 octobre, alors que la France observait un nouveau couvre-feu, un lanceur Soyouz 2.1b équipé d’un étage supérieur Frégate était mis en œuvre à 21 h 01 (heure de Paris), depuis le cosmodrome de Plessetsk, dans le nord de la Russie.

La mission a permis de placer sur orbite moyenne (avec une apogée à 19 151 km d’altitude) un nouveau satellite de navigation Glonass (ou Ouragan), le troisième de la génération K.

Avec 28 satellites sur orbite (dont 24 actifs), la constellation Glonass est de nouveau opérationnelle.

 

Dix nouveaux Glonass K d’ici 2023

La constellation Glonass se compose actuellement de 25 satellites Glonass M (dont le déploiement a démarré en décembre 2001) et de 3 satellites Glonass K (dont les deux premiers exemplaires ont été lancés en février 2011 et en novembre 2014).

D’ici 2023, l’envoi de dix nouveaux Glonass K doit augmenter la précision des services proposés par la constellation russe, de l’ordre de plusieurs dizaines de centimètres.

Le lancement du 25 octobre constituait le 75e lancement orbital de l’année, toutes puissances confondues, et le douzième lancement russe de l’année – le onzième à l’aide d’une fusée Soyouz 2.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription