0
Espace
La Chine s’approche de son record de lancements orbitaux
La Chine s’approche de son record de lancements orbitaux
© CNSA

| Pierre-François Mouriaux

La Chine s’approche de son record de lancements orbitaux

Avec une trentième tentative de lancement cette année, la Chine se trouve depuis hier en pole position des puissances spatiales mondiales.

Un satellite d’observation géostationnaire

A l’aide d’un lanceur Longue Marche 3B mis en œuvre le 11 octobre à 16h57 UTC depuis la base de Xichang (sud-ouest du pays), la Chine a placé Gaofen 13, un satellite civil d’observation de la Terre, sur une orbite de transfert géostationnaire – une orbite peu habituelle pour ce type de satellite.

Gaofen 13, dont la résolution atteindrait 15 m, doit permettre l'étude des terres, l'estimation du rendement des cultures, la gestion de l'environnement, les alertes et prévisions météorologiques, la prévention des catastrophes, ainsi que la fourniture de services d'information pour le développement économique national.

 

Record en vue

La Chine signait ainsi sa trentième tentative de lancement orbital en 2020 (26 succès et 4 échecs).

A deux mois et demi de la fin de l’année, elle est en passe de faire mieux que l’an passé (34 tentatives, dont 32 succès), voire de dépasser son record absolu de 2018 (39 tentatives, dont 38 succès).

Pour l’heure, elle devance les Etats-Unis (25 tentatives, dont 23 succès), si l’on distingue les missions du microlanceur Electron de Rocket Lab, lancées depuis la Nouvelle-Zélande (4 tentatives, dont 3 succès).

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription