0
Aviation Civile
Jambojet prend de l'assurance
Jambojet prend de l'assurance
© Jambojet

| yann cochennec 240 mots

Jambojet prend de l'assurance

Forte de ses résultats sur le marché intérieur kenyan, Jambojet, filiale low cost de Kenya Airways, commence à penser réseau international. "Nous voulons devenir un opérateur sur toute l'Afrique de l'Est, capable de desservir le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, l'Ouganda, les Comores, le sud Soudan et la République démocratique du Congo", annonce Willem Hondius, le président de Jambojet.

Ce dernier prévoit donc l'ouverture de sept nouvelles lignes internationales au cours des cinq prochaines années avec une flotte qui montera progressivement à dix appareils. Jumbojet exploite actuellement trois Boeing 737 et deux Bombardier Q400. Ce développement à l'international se fera à un "rythme contrôlé", souligne Willem Hondius qui poursuit :" il n'est pas question de devenir une compagnie aérienne pan-africaine ou de se lancer sur des vols intercontinentaux".

La construction du réseau se fera aussi par l'augmentation des fréquences. "Un avion supplémentaire permet de proposer quatre à cinq vols quotidiens supplémentaires", précise le président de Jumbojet. Le transporteur, qui revendique 37 % de parts de marché du trafic intérieur kenyan, commence à dégager ses premiers bénéfices. Le profit s'est élevé à 0,5 M$ au premier semestre de l'exercice 2015/2016 contre une perte de 2,4 M$ sur la même période du précédent.

Jambojet a transporté 500 000 passagers sur l'ensemble de l'année 2015 avec un coefficient de remplissage moyen de 75 %. L'objectif est de faire progresser ce trafic de 20 % en 2016 avec un coefficient passant à 80 %.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription