0
Aviation Civile
Inde : GoAir devient Go First
Inde : GoAir devient Go First

| HEGUY Jean-Baptiste 198 mots

Inde : GoAir devient Go First

La compagnie indienne, qui dispose de la plus jeune flotte parmi les autres transporteurs à bas tarifs du pays, a aussi annoncé qu'elle allait se convertir à "l'ultra low cost".

Une des plus actives des compagnies à bas tarifs indiennes, GoAir, a annoncé le 13 mai qu'elle faisait peau neuve et qu'elle s'appellerait désormais "Go First". Dans le même temps, le transporteur à bas tarifs a annoncé qu'elle allait adopter le modèle "ultra low cost" (ULCC), une différenciation qui est apparue pour différencier les compagnies à bas tarifs qui restent fidèles au modèle de base des compagnies à bas coûts (Spirit Airlines, Allegiant Air, Frontier, Volaris, Sun Country Airlines...), avec notamment d'un seul type d'avion, une grande densification des sièges, par opposition qui au fur et à mesure des années s'en sont un peu éloignées. 

26 avions encore en commande

Pour mémoire, GoAir, basée à Bombay, a été fondée en 2005 par Jehangir Wadia, le plus jeune fils de l'industriel indien Nusli Wadia, fondateur du groupe Wadia, un conglomérat qui détient entre autres en Inde les sociétés Bombay Dyeing et Britannia Industries. La compagnie GoAir dispose actuellement d'une flotte de 57 appareils tout Airbus (46 Airbus A320neo et 11 Airbus A320-200). Elle a encore 26 Airbus A320neo en commande et en cours de livraison. Avec le changement de marque, la compagnie prévoit aussi d'adopter une toute nouvelle livrée. 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription