0
Aviation Civile
IATA : Le transport aérien mondial devrait perdre 118,5 Md$ en 2020
IATA : Le transport aérien mondial devrait perdre 118,5 Md$ en 2020
© DR

| HEGUY Jean-Baptiste

IATA : Le transport aérien mondial devrait perdre 118,5 Md$ en 2020

Cette prévision de pertes est encore aggravée par rapport à celle du mois de juin, qui prévoyait une perte pour l'industrie mondiale du transport aérien mondial de 84,3 Md$.

"Cette crise est dévastatrice et implacable. Les compagnies aériennes ont réduit leurs coûts de 45,8%, mais les chiffres d'affaires sont en baisse de 60,9%. Par voie de conséquence, les compagnies aériennes vont perdre vont perdre 66 dollars pour chaque passager transporté cette année pour une perte nette totale de 118,5 Md$. Cette perte devrait être réduite fortement de 80 Md$ en 2021. Mais la prévision de perte à 38,7 Md$ l'année prochaine n'est pas non plus une bonne nouvelle. Nous avons besoin que les frontières soient rouvertes en toute sécurité sans quarantaine pour que les passagers volent à nouveau. Et avec des compagnies aériennes qui devraient perdre de l'argent au moins jusqu'au quatrième trimestre 2021, il n'y a pas un instant à perdre", a déclaré Alexandre de Juniac, PDG de l'IATA. 

Le domestique va mieux en Chine et en Russie

Concernant les performances opérationnelles, le trafic passagers mondial devrait tomber cette année à 1,8 milliard (en baisse de 60,5% par rapport aux 4,5 milliards de passagers transportés en 2019). C'est à peu de chose près le niveau de trafic réalisé en 2003. Les revenus passagers devrait chuter à 191 milliards de dollars, moins d'un tiers du niveau de 2019 (612 milliards de dollars). Cette baisse est largement due à une baisse de 66% de la demande passagers. Les marchés internationaux sont touchés de manière très différente, avec une baisse globale de 75%. Les marchés domestiques, eux, largement stimulés par la forte amélioration de la Russie et de la Chine, devraient connaître de meilleures performances et terminer l'année avec une baisse globale de 49% par rapport à 2019. 

Une amélioration de la performance financière au second semestre 2021

Partant du fait que la plupart des frontières devraient être rouvertes à la mi-2021 (soit par tests systématiques soit grâce aux vaccins), les revenus généraux de l'industrie devraient grimper à 459 milliards de dollars (+131 milliards par rapport à 2020, mais encore en baisse de 45% par rapport au niveau de 2019). En comparaison, les coûts ne devraient augmenter que de 61 milliards de dollars, ce qui devrait améliorer la performance financière. Les compagnies devraient encore perdre à cette période 13,78 dollars par passager transporté. A compter du second semestre 2021, la situation devrait franchement s'améliorer, après un premier semestre très perturbé. 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription