9
Les Dossiers d'Air&Cosmos
Hypersonique : l'arme secrète des guerres futures
Hypersonique : l'arme secrète des guerres futures
© USAF

| Yannick Genty-Boudry

Hypersonique : l'arme secrète des guerres futures

Les vitesses vertigineuses promises par les systèmes de propulsion hypersoniques sont devenues le cauchemar des états-majors occidentaux. Contre toute attente, Moscou et Pékin ont, en quelques années, rattrapé leur retard sur les Etats-Unis et se préparent, après des campagnes de tests fructueuses, à déployer simultanément des missiles capables d'atteindre des vitesses allant de Mach 5 à Mach 25.

Vitesses fulgurantes

Plusieurs technologies permettent désormais d’atteindre ces vitesses fulgurantes. Celles-ci se distinguent en fonction de la période à laquelle elles sont apparues, mais aussi en fonction de leur domaine d’application. Mais si certains missiles balistiques disposent très tôt de capacités hypersoniques, leurs trajectoires en cloche sont, elles, souvent prévisibles et donc interceptables. Tout l’enjeu consistera donc pour les militaires à disposer de véhicules capables d’effectuer des manœuvres radicales à ces vitesses sur une longue distance......

La Chine la plus avancée

Au regard des Russes et des Américains, les Chinois se sont lancés dans la course hypersonique tardivement. Ils sont pourtant aujourd’hui les plus avancés. Les premiers travaux destinés à créer un superstatoréacteur ont démarré au début des années 1990, avec les projets 921 et 863. Mais c’est le spécialiste de la propulsion hypersonique, Xingzhou Liu, qui parvient en 1998 à sensibiliser plusieurs sommités du Comité central sur l’importance stratégique de ce nouveau type de propulsion pour déborder les Etats-Unis. Plusieurs projets sont alors financés par la commission militaire spéciale, et Xingzhou Liu prend la direction en 2004 du Centre national pour la recherche hypersonique rattaché au groupe Casic.....

La France reste dans la course

En Europe, seule la France reste dans la course, puisqu’elle a confié à l’Onera et à MBDA, sous l’impulsion du général Denis Mercier et de Jean-Yves Le Drian, les travaux amont destinés à la réalisation de l’ASN4G qui devrait atteindre Mach 8, pour succéder à l’ASMP-A. Des travaux rendus possibles par les programmes antérieurs Prométhée et LEA qui avaient pour but de permettre la réalisation d’une propulsion mixte stato/superstatoréacteur. Mais le ministère des Armées a également confié à Arianespace le soin de réaliser un démonstrateur de planeur hypersonique, le V-Max, qui devrait effectuer son premier vol expérimental en 2021.....

Article à (re)découvrir en téléchargeant le fichier ci-dessous

Répondre à () :


Captcha
Serge Vachon | 30/04/2020 05:20

Les Russes sont les plus avancés dans le domaine hypersoniques comme leurs missiles qui atteignent déjà des vitesses de Mach 5 à Mach 27... Et non la Chine...

Ludo Savey | 30/04/2020 10:07

Exact, moteur MHD.

Ph D | 03/05/2020 18:27

La citation de Degaule est : des chercheurs on en trouve ceux qui trouvent on en cherche La même DGA abandonne les moyens de protection contre ces missiles (très forte puissance EM), alors la boucle est bouclée.

Eric. B | 30/04/2020 16:45

Seulement possible grâce à la technologie MHD que Jean Pierre Petit à fini de développer dans les années 70/80 et abandonné par des incompétents de soi-disant scientifiques qui après 50 ans de plus en recherche n'ont fait aucuns progrès. Non, nous ne sommes pas du tout dans les clous. On voit bien que le journaliste qui a écrit ce chiffon n'y connaît pas grand chose si se n'est que parler au subjonctif. Nous n'avons pas besoin de chercheurs, ça c'est facile... Nous avons besoin de TROUVEURS. À bon entendeur...

rainbow | 02/05/2020 11:39

Effrayant toutes ces dépenses d'intelligence, d'énergie et de finance. Les scénaristes et réalisateur du cultissime TERMINATOR étaient ils dans la pure fiction et dans l'erreur ? Les développements de l'Intelligence Artificielle sont ils parfaitement maîtrisés ou l'Homme sera t il un jour dépassé par sa créature ?

Cordier | 14/11/2020 10:22

Merci

| | Connexion | Inscription