1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Espace

0
Couverture
© Air & Cosmos
05/05/2018 11:13 | Par Pierre-François Mouriaux

H-2 pour InSight

Dans moins de deux heures, la seule mission martienne de l'année doit s'envoler depuis la Californie.

Aujourd'hui, à partir de 13h05 (heure de Paris), la sonde InSight (INterior exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) de la Nasa doit être lancée à destination de la planète Mars par une fusée Atlas 5 d'ULA.
Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues autour de la base militaire de Vandenberg, en Californie, pour cette première mission interplanétaire à s'envoler depuis la côte ouest des États-Unis.

Ecouter battre le coeur de Mars.
Après un voyage d'un peu moins de 7 mois, l'atterrisseur d'InSight (construit par Lockheed Martin) doit se poser dans la région volcanique d'Elysium Planitia, près de l'équateur martien, et démarrer une mission inédite d'analyse de l'activité interne de la planète rouge, en particulier grâce au sismomètre français Seis (Seismic Experiment for Interior Structures).

Une mission américaine au cœur français.
Proposé par l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP), cet instrument d'une extrême sensibilité a été construit par la société francilienne Sodern, sous la maîtrise d'œuvre du Cnes.

A voir, à lire.
Suivez la retransmission en direct du lancement sur le site du Cnes et retrouvez cette semaine un dossier complet sur la mission InSight dans le n°2593 d'Air & Cosmos, en kiosque depuis le 4 mai 2018.

CNES Insight IPGP Mars NASA Seis Sodern ULA Vandenberg CAUC ENAC Protocole d'accord Roulage électrique Safran Safran Landing Systems

Répondre à () :

| Connexion | Inscription