0
 
Forte progression des "accréditations carbone" des aéroports mondiaux
Forte progression des "accréditations carbone" des aéroports mondiaux
© Nice Côte d'Azur

| HEGUY Jean-Baptiste

Forte progression des "accréditations carbone" des aéroports mondiaux

Le nombre d'aéroports mondiaux qui a intégré le programme "Airport Carbon Accreditation", qui vise à ce que les plateformes deviennent progressivement neutres en émissions de carbone, a augmenté de 16% en 2019, selon ACI (Conseil International des Aéroports).

274 aéroports dans le monde ont maintenant intégré le programme "Airport Carbon Accreditation" lancé initialement par ACI Europe (branche européenne de ACI) en 2009. Il s'agit d'une croissance de 16% par rapport à l'année précédente, comme cela vient d'être précisé à l'ACI Airport Exchange qui s'est déroulé à Abu Dhabi du 25 au 27 novembre 2019. 

Pour mémoire, ce système de certification sur les émissions aéroportuaires de carbone reconnu mondialement fonctionne selon quatre niveaux d'accréditation : Mapping (Bilan carbone, niveau 1), Réduction (Gestion et réduction des émissions de carbone, niveau 2), Optimisation (Engagement au niveau des tiers et mesures des émissions, niveau 3) et Neutralité (Compensation des émissions résiduelles, niveau 3+). 

Et depuis la fin de la période observée (entre mai 2018 et mai 2019), 14 autres aéroports ont adhéré au programme, ce qui porte le total réel à 288. Sur ce total, 147 aéroports sont situés en Europe, 53 en Asie-Pacifique, 47 en Amérique du Nord, 27 en Amérique Latine et Caraïbes et 14 en Afrique. 

"Entre mai 2018 et mai 2019, les aéroports accrédités ont réussi collectivement à réduire leurs émissions de CO2 de 322 297 tonnes, soit une baisse globale de 4,9%. Parallèlement, les cinquante aéroports situés au plus haut niveau d'accréditation ont pu ajouter une réduction de 710 673 tonnes supplémentaires dans d'autres secteurs par des compensations destinées à équilibrer leurs émissions résiduelles", explique Angela Gittens, directrice générale d'ACI. 

Lors de son dernier congrès, à la fin du mois de novembre, l'UAF (Union des aéroports français) s'est engagé sur un objectif "zéro émissions" à l'horizon 2050. En 2018, la France est devenu le pays ayant le plus grand nombre d'aéroports adhérents au programme, avec 37 aéroports accrédités. Les aéroports de Nice et de Lyon ont déjà atteint le plus haut niveau et sont maintenant neutres en émissions de carbone. 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription