0
Aviation Civile
Flybe jette l'éponge
Flybe jette l'éponge

| HEGUY Jean-Baptiste

Flybe jette l'éponge

La compagnie régionale britannique a annoncé l'arrêt de tous ses vols le 5 mars, avec "effet immédiat".

Impact du coronavirus

Le coronavirus a peut être fait sa première victime parmi les compagnies aériennes, mais malheureusement certainement pas la dernière. La compagnie régionale britannique Flybe a annoncé le 5 Mars qu'elle cessait toute activité avec "effet immédiat" et qu'elle déposait son bilan. La compagnie est donc à présent en situation de redressement judiciaire, et doit compter sur d'éventuels repreneurs. 

Flybe, était déjà fragilisée

La compagnie aérienne, même si elle justifie sa défaillance par le coronavirus, était déjà très fragilisée depuis plusieurs mois. Reprise il y a un an par le consortium Connect Airways, formé de Virgin Atlantic, et des fonds d'investissements Stobart et Cyrus Partners, la compagnie avait été sauvée d'une première faillite mais peinait à revenir à la rentabilité. Elle avait obtenu un petit coup de pouce du gouvernement britannique de Boris Johnson, promettant des baisses de taxes sur les billets d'avions, et provoquant la colère des concurrents de Flybe, Ryanair et British Airways en tête. Récemment elle avait fait mention d'un urgent besoin de liquidités à hauteur de 100 millions de livres, mais cette fois ci le gouvernement n'a pas suivi. 

Flybe, employait 2000 salariés et transportait environ 8 millions de passagers par an vers 170 destinations européennes. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription