advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Industrie
Fin 2021, Bombardier cessera la production du Learjet
Fin 2021, Bombardier cessera la production du Learjet
© Bombardier

| Antony Angrand

Fin 2021, Bombardier cessera la production du Learjet

Le clap de fin d'une belle histoire interviendra au quatrième trimestre 2021, lorsque Bombardier cessera définitivement la production des Learjet. Bombardier l'a annoncé dans le cadre de ses résultats financiers de l'exercice 2020, soulignant que cette décision permettra à l’entreprise "d’axer ses activités sur les gammes d’avions plus rentables Bombardier Challenger et Global".

Bill Lear et le P16 pour point de départ 

Fin d'une belle histoire, celle d'un des premiers avions d'affaires, lié à un personnage hors du commun. Learjet fut un des premiers constructeurs aéronautiques à construire un jet d'affaires, sur base d'un avion suisse dont le programme fut abandonné, le FFA-P16 à la fin des années 1950. William "Bill" Lear, un autodidacte et inventeur prolifique, partit du P16 avec ses ingénieurs pour aboutir au Learjet. Du chasseur-avion d'attaque au sol suisse furent notamment retenus -et en les modifiant à peine- la fameuse voilure aux réservoirs en bout d'ailes capable d'encaisser un facteur de charge élevé et le train d'atterrissage.

De records en records 

Initialement destinés à être assemblés en Suisse, les Learjet virent leur chaîne de production relocalisée à Wichita au Kansas, à partir de 1962 et en 1963 sortit d'usine le premier Learjet, qui fit son premier vol le 7 octobre de la même année. Quatre ans plus tard, en 1967, Learjet fusionna avec la société Gates Rubber, donnant ainsi naissance à la Gates Learjet Corporation qui accoucha des modèles 25, 35, 28, 54, 55 et 56 adoptant les ailerettes (winglets) dès 1977, tandis que modèle 55 établi six nouveaux records de temps de montée pour sa catégorie de masse. En 1975, Gates Learjet produisit son 500e biréacteur, un autre record inédit jusqu'alors dans le domaine de l'industrie aéronautique civile en ce qui concernait la catégorie jet d'affaires. 

Acquisition par Bombardier 

En 1990, Bombardier devient acquéreur de LearJet Corporation et décline la gamme sous la forme de Bombardier famille Learjet, auquel elle ajoute le 45 et le 60 puis le Learjet 85, destiné à être entièrement réalisé en matériaux composites avant qu'il ne soit annulé en 2015, développement du CSeries et de la gamme Global oblige. Au total, pas moins de onze variantes du Learjet furent développées (en ne comptant pas celle du 85 annulée) en partant du modèle 23, le premier à être produit en série de 1962 à 1966. Considérant la situation financière tendue de Bombardier, l'avionneur canadien a souhaité augmenter sa rentabilité et sa productivité, en se concentrant sur les gammes Global et Challenger

Learjet 70/75, le dernier produit en série 

Le Learjet a vu ses ventes s'éroder au fur et à mesure des années, aujourd'hui ne reste que le modèle 70-75, soit un Learjet 45 bénéficiant d'une nouvelle voilure dérivée de celle du Global 7500/8000, une nouvelle avionique Garmin G5000, de nouvelles ailerettes et des turboréacteurs Honeywell TFE731-40BR moins gourmands en kérosène. La variante Liberty ayant été conçue pour concurrencer les Embraer Phenom et autres Cessna Citation avec un prix inférieur à 10M $... Qui n'a pas rencontré le succès escompté. 

https://www.air-cosmosboutique.com/produit/abonnement-numerique-1-an-aircosmos/

 

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription