1
Industrie
Filière aéro : Chantreuil Mécanique rachète MGI
Filière aéro : Chantreuil Mécanique rachète MGI
© DR

| La rédaction

Filière aéro : Chantreuil Mécanique rachète MGI

Le rachat de la société MGI permet à Chantreuil Mécanique d'élargir son offre dans la production de pièces et de se diversifier dans le secteur aérospatial.

Opération de diversification

Chantreuil Mécanique, entreprise très implantée dans le secteur de défense, vient de racheter la société MGI (Mécanique Générale Industrielle), spécialisée dans l'usinage de précision et située à Port-en-Bessin-Huppain dans le Calvados. Objectifs de cette opération pour Chantreuil Mécanique : se diversifier dans les secteurs de l'aéronautique (et du médical) et élargir les savoir-faire, MGI disposant d'équipements (centres d'usinage 4/5 axes palettisés) pour la production de pièces récurrentes et/ou moyennes séries alors que Chantreuil Mécanique est spécialisée dans la production de pièces unitaires en petites séries.

Embauches dans la production

Avec le rachat de MGI, les sociétés Chantreuil (Mécanique et Chaudronnerie) affichent un chiffre d'affaires de 5 M€ et 45 salariés. Et l'heure est à l'embauche puisque "de nouveaux recrutements devraient avoir lieu, à moyen terme, pour renforcer l’équipe de production". Des embauches qui se feront logiquement au sein de l'école de production que Rodolphe Chantreuil a co-créée en octobre 2019 avec les sociétés normandes Leblanc SA et Hag’tech pour pallier aux difficultés de recrutement sur l'usinage. Proposant une formation professionnelle diplômante en deux ans, reconnue par l’Etat, cette école offre une alternative en matière de formations dans un métier qui peine à recruter. La première promotion sortira à la fin de l’année scolaire 2021.

Perspectives de croissance

Alors que les temps sont toujours à la morosité, voire à l'inquiétude dans la filière aéronautique civile, Rodolphe Chantreuil va investir sur le site actuel de MGI. Près de 0,5 M€ d'investissements sont annoncés pour "robotiser la partie tournage en plus de la partie fraisage qui l'est déjà" pour accompagner de "fortes perspectives de croissance" avec un objectif de 0,8 M€ de chiffre d'affaires dans le secteur aérospatial à horizon 2022. « Bien entendu, l’impact de la crise Covid-19 sur ce secteur s’est fait ressentir sur le chiffre d’affaires de MGI en 2020, toutefois nous entamons ce début d’année avec des contacts prometteurs qui nous confortent dans notre volonté de le renforcer. En parallèle, nous prévoyons de développer le secteur médical et mettre en place des synergies entre nos clients respectifs pour leur offrir une offre complète » souligne Rodolphe Chantreuil, dirigeant de Chantreuil Mécanique.

Répondre à () :


Captcha
Abdoul Aziz Diaw | 24/01/2021 00:42

Titulaire d'un M1EEA systhemes embarques specialite Aeronautique, je suis a la recherche d'un emploi. Pĺğ

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription