0
Défense
Farnborough 2014 : Accord pour le programme de drone de combat franco-britannique
Farnborough 2014 : Accord pour le programme de drone de combat franco-britannique
© Ministère de la Défense

| ehuberdeau

Farnborough 2014 : Accord pour le programme de drone de combat franco-britannique

Le programme de futur drone de combat européen prend forme ! Le ministre de la défense français se rendra le 15 juillet au salon aéronautique de Farnborough au Royaume-Uni. Il y signera un accord de coopération franco-britannique pour le programme FCAS DP (Future Combat Air System Demonstration Program). Cet accord définira les termes de la coopération portant sur la préparation du lancement du programme de démonstration de drones de combat en 2016. Selon le ministère de la défense, cet accord engagera un degré de coopération sans précédent avec les Britanniques sur le futur de l’aviation de combat en Europe.
Plusieurs industriels européens seront appliqués dans le programme : Dassault Aviation, BAE Systems, Thales, Selex, Snecma et Rolls-Royce. Le programme ira des études préparatoires jusqu'à la phase de faisabilité. Cet accord donnera une structure financière au FCAS DP avec près de 150 millions d’euros sur 2 ans. Il précède la signature des contrats prévue à l’automne.

Cet accord fait suite au sommet sommet franco-britannique du 31 janvier 2014 entre le ministre de la défense français et son homologue britannique Philip Hammond. Une lettre d`intention officialisant le lancement d`études de faisabilité communes dans le domaine des drones de combat (UCAS - Unmanned Combat Air Systems) avait alors été signée. Première étape en vue du lancement du programme.

Cette décision, qui s`inscrit dans la dynamique des Accords de Lancaster House (Novembre 2010), donne une nouvelle dimension aux études conjointes déjà entreprises dans ce cadre : Dassault Aviation et BAE Systems, chefs de file du projet, ont travaillé, avec leurs partenaires Safran, Rolls-Royce, Thales et Selex, à la réussite de cet ambitieux programme de R&T. Cette décision valorise également les investissements nationaux réalisés ces dernières années, notamment dans le démonstrateur de drone de combat nEUROn.

Durant le salon sera également signé un accord permettant l’échange des résultats des études contractualisés par la France et le Royaume-Uni, afin de préparer en commun la rénovation des missiles SCALP-EG / Storm Shadow. Des missiles de croisière qui ont fait l'objet d'un développement franco-britannique.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription