1
Espace
Europe de la défense: 1 Milliard d'euros par an pour accroître les synergies entre le civil, l'espace et la défense
Europe de la défense: 1 Milliard d'euros par an pour accroître les synergies entre le civil, l'espace et la défense
© Union européenne

| Pierre-François Mouriaux

Europe de la défense: 1 Milliard d'euros par an pour accroître les synergies entre le civil, l'espace et la défense

Le commissaire européen Thierry Breton a confirmé que la Commission allait débloquer un ambitieux Fonds européen de défense.

Construire l'Europe de la défense

Le commissaire européen Thierry Breton, en charge de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l'espace, a présenté le 22 février à Bruxelles un plan d’action de l’Union européenne destiné à « accroitre les synergies entre le civil, l'espace et la défense ».

Ce plan d’action se traduit par la création, pour la première fois au niveau européen, d’un Fonds de défense « doté d'un peu plus d'un milliard d'euros par an ».

Son objectif est de renforcer l’avance technologique de l’Europe et de soutenir sa base industrielle, en connectant les trois dimensions : civile, espace et défense.

« Ce Fonds participe d'une ambition plus large de construire l'Europe de la défense, et complémente la Pesco [coopération structurée permanente] ainsi que la boussole stratégique », considère Thierry Breton.

Il fait partie des engagements pris par la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, lors de sa prise de fonction en décembre 2019.

 

Trois actions en exergue

Le plan d’action comporte onze « actions concrètes ».

Elles n’ont pas été listées, sauf trois d’entre elles qui ont été mises en avant par Thierry Breton : veiller sur les technologies critiques, concentrer les efforts sur des projets phares tels que les drones, la gestion du trafic spatial (Space Traffic Management) et la connectivité par satellites.

Cette dernière renvoie vers l’étude de faisabilité confiée en décembre dernier à un consortium européen sur une constellation souveraine.

« Nous allons soutenir l'innovation et en particulier l'innovation de rupture », a-t-il ajouté, citant les effets bénéfiques pour les Américains des études menées au sein de la Darpa, l’agence au sein du département de la Défense chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire.

« C'est un signal clair de notre détermination à assurer l'autonomie stratégique de l'Europe et sa place sur l'échiquier mondial, a-t-il conclu. Car de la maitrise de ces technologies dépendra grandement le poids de l'Europe dans dix à vingt prochaines années ».

Le commissaire européen n’a pas détaillé son idée d’alliance européenne autour des lanceurs.

Répondre à () :


Captcha
patrico | 01/03/2021 12:20

Ah Ah ! L Europe ce réveil sur le sujet ! Alors attendons de voir

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription