0
Défense
Etats-Unis: Un ICBM Minuteman III reste cloué au sol
Etats-Unis: Un ICBM Minuteman III reste cloué au sol

| Baptiste Guillou 351 mots

Etats-Unis: Un ICBM Minuteman III reste cloué au sol

Cet échec pourrait bien montrer l'urgence d'un remplaçant pour le Minuteman III alors que le Pentagone réfléchit depuis plusieurs mois à une ultime prolongation de ce système

Toujours dans le silo 

Prévu le 5 mai 2021 entre 00h15 et 6h15, l'essai d'un missile balistique intercontinental (ICBM) Minuteman III de l’US Air Force s’est soldé par un échec après une « interruption au sol » avant le lancement. Ce missile non-armé aurait dû quitté la base de Vanderberg en Californie en direction du Pacifique-sud. Face à cette défaillance inquiétante pour le haut-commandement de l’US Air Force, un « groupe d’analyse de lancement » vient d'être mis en place afin de déterminer les causes, responsabilités et solutions.

L’utilité des tirs d’essais 

Chaque année, l’US Air Force effectue le lancement opérationnel de 3 à 4 ICBM Minuteman III. Ces tests sont un élément fondamental pour « valider et vérifier l’efficacité, la préparation et la précision des systèmes d’armes ». Ils permettent en effet la collecte de données en vue de parfaire un éventuel lancement avec une charge nucléaire. Mais cet échec n’est pas une première, en effet, en 2018 un Minuteman III survolant le Pacifique avait connu d’importantes défaillances, obligeant son équipage à le détruire en vol. La France aussi avait dû détruire un M51 en 2013 quelques secondes après son lancement. Ce type d’événement ne constitue pas en soi une remise en cause du système nucléaire du pays concerné, mais politiquement cela est perçu comme un affront sur la scène mondiale, forçant le pays concerné à effectuer un autre test concluant dans un court délai pour démontrer l’efficacité de sa dissuasion nucléaire.

Un système cinquantenaire 

Bien que l’enquête soit toujours en cours, cet échec de ce missile sol-sol se produit dans un contexte où le Pentagone réfléchit sérieusement à son remplaçant. Le Minuteman III devrait normalement être remplacé par le GBSD (Ground Based Strategic Deterrent) d’ici 2029/2030. Mais son coût exorbitant estimé aujourd’hui à plus de 270 milliards de dollars pourrait provoquer l’annulation du contrat au profit d’une énième modernisation des Minuteman III et ce, pour permettre à terme la création d’un dyade stratégique (B-21 Raider, SNLE Classe Columbia). Le Minuteman III est déployé depuis 1970, faisant de lui un missile cinquantenaire, bien que constamment modernisé, et fragilisant la crédibilité de la dissuasion américaine.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription