17
Défense
Etats-Unis : Percée majeure sur l'hypersonique ?
Etats-Unis : Percée majeure sur l'hypersonique ?

| Baptiste Guillou 551 mots

Etats-Unis : Percée majeure sur l'hypersonique ?

Le vol hypersonique est l'une des technologies militaires et civiles les plus disruptives. Les Etats-Unis, qui tentent de rattraper leur retard dans ce domaine, viennent de réussir un bel exploit, mais l'acquisition d'un vecteur hypersonique fiable et opérationnel utilisant cette technologie demandera encore plusieurs années de recherches

Université de Floride

Financée par l’Air Force Office of Scientific Research (AFOSR), l’Université de Floride (UCF) vient de tester avec succès un mode de propulsion, fondé sur le principe de détonation. Bien que les premières ébauches sur ce système de propulsion remontent à plus de soixante ans et que de nombreux articles avaient spéculé son intégration sur le projet Aurora. L’exploit de l’UCF ouvre désormais un nouveau chantier technologique qui vient s'ajouter à ceux retenus jusqu'à présent pour développer et intégrer la propulsion hypersonique sur des vecteurs aériens et spatiaux.

Moteur à détonation 

Pour la propulsion hypersonique plusieurs solutions existent. D’une part la déflagration utilisée sur les moteurs fusées et expérimentée dés 1933 par Walter Thiel grâce à la combustion réalisée par un mélange d'éthanol et d'oxygène liquide, dans le cadre du projet de missile Aggregat qui donnera naissance au V2, et à la RTV-G-4 américaine de Von Braun. Le statoréacteur inventé par les ingénieurs français Lorin et Leduc, et le super statoréacteur retenu notamment pour le projet de planeur hypersonique à Mach 8 australo-américain HIFiRE, qui a effectué son premier vol en 2017. Le canon électromagnétique, comme l'AGS (Advanced Gun System) de BAe ou le Blitzer de General Atomics, qui propulse un objet métallique grâce à un puisant champ magnétique  Et enfin la détonation, plus violente qu'une déflagration car transmise mécaniquement par une onde de choc au sein d'un mélange homogène entre un gaz combustible et un comburant. Ce sont les détonations successives qui permettent d'obtenir l'accélération nécessaire pour atteindre des vitesses hypersoniques. Ce type de détonation est désormais accessible grâce à l’OWDE (Oblique Wave Detonation Engine). Lors des essais, un moteur de ce type (High-Enthalpy Hypersonic Reacting Facility) a réussi une propulsion d’une durée de trois secondes, s’éteignant par manque de carburant. Ce serait ainsi la première fois (du moins dans le secteur civil) qu’une détonation était parfaitement stabilisée et durait plus de quelques micro-secondes. Cette percée expérimentale permet d'envisager une voie possible pour développer et intégrer une technologie de détonation à très grande vitesse permettant une propulsion hypersonique durable et contrôlée.

Plus-value de l'OWDE 

L’OWDE afficherait des performances supérieures à tous les autres systèmes de propulsions, y compris face au super statoréacteur. Ainsi maîtrisé, ce système permettrait de faire évoluer des vecteurs aériens à des vitesses comprises entre Mach 6 et 17 et ce sans sortir de l'atmosphère. Si le rapport de l’UCF insiste largement sur les technologies et possibilités civiles associées (Paris/New-York en 30m, vols spatiaux…), ces travaux intéressent très fortement le Pentagone qui en finance par ailleurs une partie dans le but de réaliser un nouveau type de missile de croisière mais aussi de plateforme de reconnaissance. En effet, face à cette vitesse exceptionnelle de Mach 17, aucun radar ni missile n'est pour l'instant en mesure d’intercepter un tel objet. Pour un usage conventionnel ce vecteur constitue en outre une arme extrêmement létale grâce à son énergie cinétique, et ne nécessite donc plus d'emporter une charge explosive. Mais l'échauffement et les contraintes exercées sur les structures de l'aéronef impliquent d'autres défis technologiques au moins aussi complexes à relever. A Mach 10 la température atteinte sur le bord d'attaque des ailerons d'un tel vecteur serait de 6000°C, soit celle de la surface du Soleil .... 

Un dossier spécial consacré à l'hypersonique a été réalisé dans le numéro 2652 d'Air&Cosmos

Hypersonique.jpg
Le numéro 2652 d'Air&Cosmos.jpg ©
Hypersonique.jpg

Répondre à () :


Captcha
Carré | 15/05/2021 20:58

Très prometteur et surtout nécessaire

L'amateur d'aéroplanes | 15/05/2021 22:21

''aucun radar'' ? Pas sûr, on arrive à suivre des missiles balistiques beaucoup plus rapide. Mais dans l'atmosphère a quelques km d'altitude, les radars au sol auraient en effet de gros soucis.

Gary Gaston Prévilus | 16/05/2021 01:38

Les États-unis avancent à grand pas

Vitalie | 16/05/2021 12:51

Les USA avancent à grand pas surtout dans les histoires à dormir debout et dans les fack news.

Franck Phelippeau | 16/05/2021 07:22

Merci pour cet article très intéressant qui ouvre une nouvelle voie de développement...

Jeanmi | 16/05/2021 19:46

Au lieu de polluer avec ces machines à tuer il vaudrait mieux investir dans l’ éducation

NimporteJeanmi | 16/05/2021 21:06

N'importe quoi Jeanmi !

Bazin | 17/05/2021 10:28

Bonjour, depuis 20 ans environ 3 rapports distincts révèlent que la terre ne peut supporter que 3,5 milliards D' habitants à 3,7 milliards maximum... divers facteurs : air eaux poissons production CO2.. manque matières premières..etc etc Nous repartons avec les chinois qui ont eu une baisse des banalités... mais comme un affrontement mondial semble se préciser il faut fournir de la M.O militaire et refaire le stock humain...En ce qui concerne l' Éducation Nationale ... il serait bien de fabriquer des enseignants apolitiques et honnête dans ce qu' ils enseignent et pas de la politique .. le mot : politique vient du grec politico = GERER... Merci de me lire ... .

Leray Rodolphe | 16/05/2021 19:48

Je crois qu'en la matière , la Russie a une sacrée longueur d'avance mais la Russophobie ambiante empêche d'en parler . Les USA et leur néolibéralisme sont à la ramasse .

René | 16/05/2021 21:54

C est vrai

Madara974 | 17/05/2021 05:37

Merci. Les euro-atlantiste sont vraiment fatiguant à la longue avec leur propagande

Tahkout | 16/05/2021 20:53

👍👍

Tronche | 16/05/2021 23:43

Bien ! Bien ! Un moteur sans carlingue c'est comme un corps sans âme un sisteme double peau à refroidissement par matériaux semi liquide.

Mchich | 17/05/2021 09:03

Qui sera le pilote ?

vvdb.fr | 17/05/2021 09:45

Ne pensez vous pas qu'une constellation de satellites puisse être utilisée comme radars ? Les émetteurs TV le sont pour détecter de petits objets, avec en prime que ce radar est passif. Détruire des émetteurs en grand nombre est compliqué pour un ennemi. On doit pouvoir utiliser au sol les émissions des relais téléphoniques.

Ayad | 17/05/2021 19:53

Bien vu Leraye Rodolphe sa c bien parlé mon poto

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription