4
Défense
Défense : General Atomics pousse son drone MALE
Défense : General Atomics pousse son drone MALE
© Armée de l'Air

| Jean-Marc Tanguy

Défense : General Atomics pousse son drone MALE

Face aux retards pris dans le programme de drone MALE européen, General Atomics pousse un concept de location, avec ou sans équipages.

Du drone MALE en location

Dans la famille General Atomics, on trouvait le Predator, le Reaper, le Sky Gardian et voici maintenant… le MALE (medium altitude, long endurance) disponible à la location ! La firme californienne a déjà démontré la viabilité d’un Reaper prêt à surveiller pour l’US Marine Corps : plus de 7 000 heures de vol ont ainsi été réalisés par des équipages de la société pour le compte des « Leathernecks », et en zone opérationnelle (Afghanistan) de surcroît. Cette démonstration sans la moindre anicroche pourrait bien faire école. Car dans l’éternelle et nécessaire progression capacitaire, les Etats butent souvent sur deux écueils : d’une part, trouver les ressources budgétaires pour acheter l’engin et le mettre en vol dans la durée. D’autre part, identifier puis former la ressource humaine, hautement qualifiée, qui doit assurer le vol lui-même, dont le coeur figure dans l’équipage à quatre personnels.
 

Toujours pas de drone européen

General Atomics croit donc à son concept de location, avec ou sans équipage, y compris en Europe, pour venir compléter les flottes exploitées par les Etats eux-mêmes. Des formules de ce type sont déjà employées pour d’autres vecteurs à peine moins sensibles, les avions ISR, notamment par la… France, grande consommatrice depuis une dizaine d’années. Le Reaper est servi par un coût d’exploitation relativement bas, à 2700 dollars l’heure de vol, un coût imbattable lié à son unique turbine PT-6, l’aérodynamique du Reaper fait le reste. Alors que les Européens de l’Ouest sont toujours à tâtonner pour savoir comment résoudre leurs problèmes de MALE, avec un drone européen toujours sans accord Français, au moins. La ministre des Armées estime que le concept d’Airbus, essentiellement tourné vers les besoins Allemands, coûte bien trop cher (deux fois plus cher qu’un Sky Guardian adapté aux besoins européens, l’Euro-Guardian) et ne répond pas aux besoins Français.
 

La Marine veut aussi du MALE

Dopée par les résultats de son Reaper Block 1 (déjà ancien mais toujours vaillant), l’Armée de l’Air ne peut que constater que l’appareil désormais armé a déjà raflé 40 % des frappes depuis le début de l’année au Sahel. Elle a aussi constaté que le programme européen a déjà au moins trois ans de retard et n’arrivera donc pas, au mieux, avant 2028. Sans préjuger du destin du programme de MALE Européen… ou de la rejointe sur un programme d’Euro-Guardian, qui pourrait faire la place aux sociétés européennes, les besoins en locations seront, de toute façon, patents. D’autant plus que la Marine nationale a aussi clairement exprimé son besoin pour un MALE, et n’a pas exclu d’en loger dans son programme AVSIMAR (avion de surveillance et d’intervention maritime).

 

 

 

 

Répondre à () :


Captcha
patrico delmondo | 19/05/2020 05:58

Pourtant il faudrait et faudra d'Urgence de nombreux drones MALE pour notre Marine afin de participer à surveiller les immenses surfaces de nos eaux territoriales !

Mig | 19/05/2020 13:23

J'aimerais comprendre comment des sociétés telle qu'Airbus, Dassault, Leonardo, Casa sont incapables de produire a un coût competitif un planeur motorisé tel que le reaper... Cette cellule n'a rien d'extraordinaire et les militaires ne demandent pas à ce quelle puisse faire du combat tournoyant il me semble... Je ne voit pas non plus l'intérêt d'une formule bimoteur. Pour gagner du temps il pourrait être judicieux d'adapter une cellule existante en améliorant l'allongement de la voilure.

patrico delmondo | 19/05/2020 13:37

A Mig ! Et oui tout a fait d accord ! On a les groupes industriels de renoms ! Mais les lourdeurs des réunions administratives et les blablas tuent nos développements déjà dans l oeuf ! Alors qu ici oui ici, on peut rapidement sortir une "bête" figther MALE unique, xtrême-novatrice de premier plan ! Quand on vois ce qui déboule comme drones a l Ouest et a l Est ! Cela devrait pourtant les exciter et interroger à tous! Vite devant les écrans ! Quel dommage !

Domerc | 20/05/2020 23:19

Et nous on veut savoir la facture de ces machines de mort qui renforcent le djihadisme et le bourbier dans lequel s'enfonce la France.

| | Connexion | Inscription