6
Défense
Défense : comment l'Armée de Terre valorise les Tigre du 5e RHC
Défense : comment l'Armée de Terre valorise les Tigre du 5e RHC
© Jean-Marc Tanguy

| Jean-Marc Tanguy

Défense : comment l'Armée de Terre valorise les Tigre du 5e RHC

Lors du point presse du ministère des Armées délocalisé à Pau, le 5e régiment d’hélicoptères de combat a présenté les évolutions en cours du Tigre, devant le dernier Tigre HAD neuf (n°6031) qu’il a reçu.

Bulle aéroterrestre pour le Tigre

Pour le commandant d’unité d’une des deux escadrille d’hélicoptères d’appui protection du régiment, ces éléments vont améliorer le rendement du Tigre dans ses opérations actuelles au Mali, mais aussi dans le cadre de la haute intensité. L’appareil reçoit des communications SATCOM et un accès à la bulle aéroterrestre procurée par NUMESIM, une liaison de données empruntant le poste radio de bord, développée par un ingénieur de la DGA grâce à l’innovation participative. 

Risque de tirs fraticides limité

Numesim amène aussi une capacité à interagir avec le SICS (système d’information Scorpion), déployé depuis la fin de l’année au Mali par les experts de la section technique de l’armée de terre (STAT) et donc, permet de générer une situation tactique beaucoup plus riche, alimentée par les mobiles amis, au sol. Cela limitera encore plus le risque de tir fratricides et augmentera leur vision tactique. Le rythme de la manoeuvre terrestre en sera accéléré. D’autant plus que des versions débarquées du SICS sont aussi désormais disponibles sur terminaux Crosscall (version ultralégère) porté par les chefs de groupes d’infanterie. 

Nouveau pointeur laser infrarouge

Les versions tablettes Panasonic sont également employées par l’infanterie, comme c’est le cas par le 7e bataillon de chasseurs alpins. Cette numérisation sera "native" sur le Tigre Mark3. Le Tigre va aussi recevoir un pointeur laser infrarouge, implanté au-dessus d’une des lentilles du viseur Strix. Il permettra de remplacer les LPL30 (pointeur laser porté sur le gant de combat) qui s’avérait contraignant. Les équipages de Tigre disposent aussi du nouveau gilet de combat, mieux équipé et plus ergonomique. L’un des premiers livrés était présenté à Varces le 11 mars.

Répondre à () :


Captcha
Pierre Lepoutre | 15/03/2021 16:38

Voilà qui est bien, nous restons avec une défense évolutive mais nos responsables doivent rappeler "fermement" aux Allemands leurs devoirs,.s'ils préfèrent acheter Américains, l 'Europe de la défense n'existe plus et l'Europe tout court ne fera jamais le poids face aux Chinois, aux Russes et même aux turcs.. c'est une honte et cela fait peur pour l'avenir de nos enfants. Il n'y a pas que la vente de bagnoles qui compte, l'honneur et le courage ça compte aussi...!!!

Yves.G | 16/03/2021 12:39

Entièrement d'accord; notre politique de défense n'existe pas, on l'a vu notamment au niveau du Rafale, pas un pays limitrophe nous a choisi, ils ont préféré acheté le F.35 américain, dont on apprends de la part de leur armée que cet avion présente de nombreuses failles, ce qui explique déjà que certains pays comme les anglais ont ajourné une partie des commandes...

Olivier Monthel | 17/03/2021 18:04

Intéressant!.

Dom | 15/04/2021 11:31

Bien que le F35 si tiré dessus, qu'il a des difficultés dans les orages, que l'entretien est hors de prix, il séduit nos voisins européens plus que le rafale. A croire que le seul argument de choix soit le décollage vertical! Normal pour les italiens, espagnol et anglais qui n'ont pas de catapulte sur leur portes avions.

Dom | 15/04/2021 11:31

Bien que le F35 si tiré dessus, qu'il a des difficultés dans les orages, que l'entretien est hors de prix, il séduit nos voisins européens plus que le rafale. A croire que le seul argument de choix soit le décollage vertical! Normal pour les italiens, espagnol et anglais qui n'ont pas de catapulte sur leur portes avions.

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription