3
Espace
Deuxième vol habité du New Shepard de Blue Origin
Deuxième vol habité du New Shepard de Blue Origin
© Blue Origin / YouTube

| Pierre-François Mouriaux 325 mots

Deuxième vol habité du New Shepard de Blue Origin

Le lanceur monoétage a emporté quatre nouveaux touristes aux limites de l’espace, dont l’acteur canadien William Shatner, totalement bouleversé.

Quatre nouveaux « astronautes » à plus de 100 km d’altitude

Le 13 octobre, le lanceur monoétage New Shepard de Blue Origin a de nouveau propulsé quatre nouveaux touristes aux limites de l’espace, moins de trois mois après le vol du 20 juillet au-dessus de la ligne de Karman, auquel participait notamment Jeff Bezos, le fondateur de Blue Origin.

Deux passagers ont cette fois payé leur billet : l’Américain Chris Boshuizen, cofondateur de la société californienne d’imagerie spatiale Planet Labs, et l’Australien Glen de Vries, cofondateur de la plateforme Medidata Solutions pour la recherche clinique.

Ils étaient accompagnés par Audrey Powers, vice-présidente chez Blue Origin pour les missions et les opérations de vol, et un invité de marque, l’acteur canadien William Shatner, bien connu pour avoir incarné le capitaine James Kirk dans la mythique série télévisée de science-fiction Star Trek.

Le vol de la cabine RSS First Step a duré 10 minutes et 17 secondes, culminant à 107 km.

 

Les larmes de William Shatner

A l’occasion du vol NS18, William Shatner, âgé de 90 ans, est devenu le plus vieil « astronaute » à avoir dépassé 80 km d’altitude, devant l’ancienne candidate astronaute américaine Wally Funck (82 ans) et son ancien collègue John Glenn (77 ans).

L’acteur, accueilli par Jeff Bezos à son atterrissage, était bouleversé et avait du mal à retenir ses larmes : « Ce que vous m'avez donné est l'expérience la plus profonde que je puisse imaginer, a-t-il déclaré au fondateur de Blue Origin, un peu désarçonné. Je suis tellement rempli d'émotions par rapport à ce qui vient de se passer. C'est extraordinaire, extraordinaire […]. « J'espère que je ne m'en remettrai jamais. J'espère conserver ce que je ressens maintenant. Je ne veux pas le perdre. C'est tellement plus grand que moi, que la vie, et ça n'a rien à voir avec les petits hommes verts. C'est à propos de l’immensité […]. Je suis submergé d'émotion. Il y avait notre Mère Terre, en bas la vie et en haut la mort. Il faudrait que tout le monde vive cette expérience pour comprendre ».

Répondre à () :


Captcha
Ludovic | 16/10/2021 21:16

Franchement, par rapport à la mission INSPIRATION 4 de SPACE X, on est dans l'aimable plaisanterie, le saut de puce...

Murray Henley | 18/10/2021 17:42

Exact, mais Blue Origin doit bien commencer quelque part. Il y a plus d'avenir chez Blue Origin que chez Virgin Galactic. Le lanceur actuel New Shepard est une première étape. En développement est le New Glenn, un très gross lanceur, plus lourd que le Falcon Heavy de Space X https://www.blueorigin.com/new-glenn Competition is Good!

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription