1
Espace
Deux contrats pour Thales Alenia Space en pleine crise du Covid-19
Deux contrats pour Thales Alenia Space en pleine crise du Covid-19
© Thales Alenia Space

| Pierre-François Mouriaux

Deux contrats pour Thales Alenia Space en pleine crise du Covid-19

Les affaires continuent pour le constructeur de satellites qui a annoncé la signature de deux contrats à deux semaines d’intervalle.

Deux nanosatellites pour un réseau hybride

Le premier contrat, dévoilé le 9 avril, a été signé avec la startup américaine Omnispace (créée en 2012), qui ambitionne de développer un réseau global de communication pour les mobiles, combinant les réseaux terrestres des grands acteurs mondiaux du secteur et une constellation de satellites sur orbite basse ou moyenne.

Thales Alenia Space a ainsi été chargée de fournir deux premiers nanosatellites, qui devront être placés sur orbite basse en 2021.

Elle s’appuiera sur la PME bretonne Syrlinks pour concevoir la charge utile, tandis que la plateforme sera réalisée par la startup lituanienne Nano Avionics.

 

Un transmetteur pour le lanceur Vega

Le second contrat, annoncé le 27 avril, concerne la fourniture par Thales Alenia Space d’un transmetteur de télémétrie TDRS pour le lanceur léger européen Vega.

Le contrat a été signé avec son maître d’œuvre italien Avio, dans la cadre du programme Leap (Launchers Exploitation and Accompaniment Program) de l’Agence spatiale européenne., pour les phases initiales de conception, de développement et de qualification.

Basé sur le transfert de données par satellites géostationnaires, ce transmetteur a pour but d’améliorer le système de télémétrie du lanceur, à la fois en termes de coût et de performance.

Répondre à () :


Captcha
Gerard chevalier | 29/04/2020 18:46

Utilisent ils l'intriquation..???

| | Connexion | Inscription