0
Espace
Depuis l’espace, la ville de Berlin reste coupée en deux © C. Hadfield / NASA-CSA

| Pierre-François Mouriaux

Depuis l’espace, la ville de Berlin reste coupée en deux

Chaque fin de semaine, une image qui a fait l’actualité ou retenu notre attention. A l’occasion des 30 ans de la chute du mur de Berlin, des vues récemment prises depuis l’ISS ont montré des traces persistantes de la coupure de la ville en deux durant la guerre froide.

Erigé dans la nuit du 12 au 13 août 1961, le « mur de la honte » a coupé en deux la ville de Berlin durant plus de 28 ans, avant de tomber le soir du 9 novembre 1989, lors d’une grande « révolution pacifique ».

Trois décennies plus tard, cette coupure reste toujours visible… depuis l’espace, la nuit tombée, comme l’illustrent des photographies de la capitale allemande prises par les équipages de la Station spatiale internationale.

Sur ce cliché, pris le 6 avril 2013 par l’astronaute canadien Chris Hadfield durant l’Expedition 35 (référence ISS035-E-17210), la différence d’éclairage public entre l’Est et l’Ouest est notable : Berlin-Est, aux lampadaires toujours majoritairement équipés d’ampoules à vapeur de sodium se dessine avec une dominante jaune-orange ; Berlin-Ouest, avec ses ampoules fluorescentes produisant une lumière plus froide, apparaît plus blanche.

Voir l’article complet de Gédéon (datant de novembre 2014) sur le blog « Un autre regard sur la Terre » : http://un-regard-sur-la-terre.org/article-a-berlin-25-ans-apres-la-chute-du-mur-des-couleurs-chaudes-pour-les-souvenirs-de-la-guerre-froide-124987865.html

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription