0
Espace
Dauria fournira deux satellites pour un opérateur privé indien
Dauria fournira deux satellites pour un opérateur privé indien
© Dauria Aerospace

| Stefan Barensky

Dauria fournira deux satellites pour un opérateur privé indien

Alors qu'elle vient à peine de ses trois premiers microsatellites, Dauria Aerospace, une firme multinationale basée à Munich, mais qui dispose de deux sites d'intégration en Russie et en Californie, a été sélectionnée par l'opérateur indo-américain Aniara Communications pour construire et lancer deux petits satellites de télécommunications, NexStar 1 et 2.

 

Le contrat, d'une valeur de 210 M$, a été signé et annoncé au Salon de Farnborough. Aniara devrait bénéficier du soutien de l'Exiar (Export Insurance Agency of Russia), équivalent russe de la Coface, pour son financement.

 

D'une masse inférieure à la tonne, chaque satellite emportera un charge utile pouvant atteindre 16 répéteurs en bande Ku. Ils seront lancés en tandem sur un GSLV Mk2 indien, l'un servant d'adaptateur à l'autre.

 

La plateforme utilisée est en cours de développement avec l'industriel espagnol Elecnor Deimos, qui développe déjà ses propres satellites d'observation sur la base de transferts technologiques avec SaTReC Inititiative en Corée du sud. Elle intégrera notamment de la propulsion électrique.

 

Fondée en 2011, Dauria Aerospace a récemment lancé ses trois premiers satellites.

 

Le 19 juin, il s'agissait de deux nanosatellites de 6 kg chacun (des cubesats 6U), Perseus M1 et M2, développés par Canopus System, sa filiale basée dans la Silicon Valley. Le 8 juillet, c'était le tour du microsatellite DX-1 (27 kg), construit par Dauria sur son site russe de Skolkovo, près de Moscou. Ces trois satellites sont équipés pour relayer les signaux des balises AIS (Autotic Identification System) des navires en mer.

 

Dauria développe également deux petits satellites d'observation MKA-N (« Kubsat nano ») pour le compte de Roskosmos, et la constellation Perseus O (8 satellites) avec Elecnor Deimos. Ces dix satellites sont basés sur des architectures de cubesat 6U.

 

Basé à Bangalore et dans le New Jersey, Aniara Communications est un courtier en capacités satellitaires qui souhaite développer sa propre flotte de petits satellites NexStar entre 30 et 120° de longitude Est pour couvrir les mérchés émergeants au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, et plus particulièrement sur le sous-continent indien. Dix satellites sont annoncés pour 2018, ce qui est assez optimiste.

Les satellites de Dauria voyageront en tandem sous la coiffe du GSLV Mk2
Les satellites de Dauria voyageront en tandem sous la coiffe du GSLV Mk2 © ISRO/Dauria
Les satellites de Dauria voyageront en tandem sous la coiffe du GSLV Mk2

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription