0
Industrie
Coronavirus : la filière aérospatiale en ordre de combat
Coronavirus : la filière aérospatiale en ordre de combat
© Dassault Aviation

| La rédaction

Coronavirus : la filière aérospatiale en ordre de combat

A l'initiative du président du Gifas, Eric Trappier, les principaux dirigeants de la filière aérospatiale se réunissent chaque semaine pour évaluer la situation et établir des plans d'action.

Réunion hebdomadaire au Gifas

Depuis plusieurs semaines et chaque semaine, à l'initiative du président du Gifas, Eric Trappier, qui est aussi président de Dassault Aviation, se réunissent les principaux dirigeants de la filière aérospatiale française : Guillaume Faury, président d’Airbus, Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, Patrice Caine, président de Thales, ainsi que le président du Groupe des Equipements Aéronautiques et de Défense (GEAD) Patrick Daher, Président de Daher, le président du Comité Aéro-PME, Christophe Cador, président de Satys, et le Délégué Général du GIFAS, Pierre Bourlot. "Ces réunions ont pour objectif d’évaluer toute situation relative à la filière et à ses entreprises, de dialoguer et d’échanger de manière directe et transverse, de prendre des décisions et établir des plans d’actions au bénéfice de la filière dans son ensemble", souligne Eric Trappier.

Redémarrage progressif

Et de poursuivre : "pour la gestion de cette crise, nous sommes en dialogue permanent avec le gouvernement et les autorités publiques. Dans le même esprit, nous saluons la position commune de l’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) et des organisations représentatives du personnel, en faveur d’une continuité et d’un retour progressif à l’activité dans l’intérêt de l’ensemble de nos concitoyens". La filière redémarre progressivement ses activités grâce à "la sécurisation des postes de travail des salariés en suivant les recommandations et les modes opératoires établis par l’UIMM en concertation avec les instances représentatives du personnel. 

Le chemin sera long

"Cette démarche traduit concrètement la solidarité de la filière aéronautique et spatiale, et la solidité des liens qui l’unissent en cette période difficile. Les dirigeants du GIFAS, avec le Président, expriment la forte volonté de permettre à la filière et ses entreprises - des grands groupes donneurs d’ordre, aux ETI, PME et TPE - de résister aux difficultés et de passer dans les meilleures conditions possibles cette épreuve délicate", souligne Eric Trappier qui rappelle aussi que "le chemin sera long".

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription