0
transport aérien
Coronavirus : Korean Air prend un train de mesures sanitaires
Coronavirus : Korean Air prend un train de mesures sanitaires
© Korean Air

| HEGUY Jean-Baptiste

Coronavirus : Korean Air prend un train de mesures sanitaires

La compagnie, qui a stoppé ses vols entre Seoul-Inchon et Wuhan jusqu'au 27 mars et adapté son plan de vol vers le reste de la Chine continentale, a formé une équipe d'intervention d'urgence avec un niveau renforcé de désinfection des cabines.

La compagnie Korean Air a annoncé qu'elle avait mis en place un ensemble de de mesures pour limiter au maximum la propagation du coronavirus. Alors qu'elle a stoppé ses vols entre Seoul et Wuhan jusqu'au 27 mars et réduit ou suspendu ses fréquences au départ et vers d'autres destinations chinoises, le transporteur a d'abord mis en place une équipe d'intervention d'urgence et un processus approfondi pour prévenir toute possibilité d'infection avec tous les services concernés comme le bureau de service de l'aéroport, les opérations aériennes, les opérations du personnel de cabine, la maintenance, le centre aéromédical et le contrôle des opérations. 

Par ailleurs, Korean Air a, depuis le 30 janvier, renforcé le niveau de désinfection de toutes les cabines des avions ayant volé vers la Chine. C'est notamment le cas des avions en provenance de Pékin, Shanghai, Qingdao, et Canton. Par ailleurs, à partir du 31 janvier, des couverts jetables seront utilisés sur tous les vols exploitant les routes en provenance de Chine et seront ensuite jetés dans des sacs en plastique scellés. Enfin les produits de conforts, tels que les oreillers et les couvertures ne seront pas fournis et les repas en vol, pour les vols retours depuis Hong Kong, Pékin, Taipei et Shanghai, qui sont généralement fournis sur place, seront chargés au moment du départ d'Incheon. 

La liste des compagnies aériennes qui ont suspendu leurs vols au départ ou vers la Chine continue par ailleurs à s'allonger, avec Finnair qui a annoncé le 31 janvier la suspension de ses dessertes vers la Chine Continentale. De son côté, la cité-Etat de Singapour qui est traditionnellement très prisée par les voyageurs chinois a pris des mesures drastiques en fermant ses frontières avec la Chine. Les voyageurs qui sont passés par la Chine au cours des quatorze derniers jours ne sont plus autorisés à entrer ni à transiter par Singapour. La suspension des visas aux détenteurs de passeports chinois a été aussi suspendue. Singapour a annoncé officiellement treize cas de contamination. Les autorités ont annoncé que le Salon aéronautique qui doit se dérouler à Singapour du 11 au 16 février se déroulerait comme prévu. 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription