0
Défense
C-130J : la France et l'Allemagne se dessinent une histoire commune
C-130J : la France et l'Allemagne se dessinent une histoire commune
© Armée de l'air

| BOQUET Justine

C-130J : la France et l'Allemagne se dessinent une histoire commune

DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LEURS FLOTTES DE C-130J, LA FRANCE ET L’ALLEMAGNE ONT IMAGINÉ UNE NOUVELLE APPROCHE VISANT À DISPOSER D’UN ESCADRON COMMUN.

Accord franco-allemand.

Le 17 avril, nous avons célébré les trois ans de l'accord franco-allemand ayant abouti à la création d'un escadron binational dans le domaine du transport tactique. Trois ans déjà que les discussions entre les deux partenaires se poursuivent et que les travaux visant à une montée en puissance de l'escadron de C-130J franco-allemand sont conduits. Une initiative qui dans sa forme s'avère à l'heure actuelle assez inédite, bien que prenant racine dans une longue histoire de coopération militaire entre la France et l'Allemagne. 

Partenaires de longue date.

En effet, les deux voisins se retrouvent partenaires sur de nombreux programmes, notamment industriels. Et c'est notamment celui visant au développement de l'A400M qui mènera Paris et Berlin à se rapprocher dans le champ du transport tactique. Le retard pris par le programme et les doutes subsistant quant à la capacité de l'appareil à mener du ravitaillement sur hélicoptère ont poussé la France à entamer une réflexion sur l'état de ses moyens.

Hercules.

Finalement, Paris fait le choix fin 2015 d'acquérir quatre C-130J auprès de Lockheed Martin, dont deux en version ravitailleur (KC-130J). Un choix nullement dépourvu de sens car il permettait de compléter et rajeunir la flotte de C-130H mise en œuvre par l'armée de l'Air et composée de quatorze appareils. A Berlin, une réflexion similaire voit le jour.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription