1
Bourget 2019
Bourget 2019 : le programme du Cnes © C. Peus / CNES

| Pierre-François Mouriaux

Bourget 2019 : le programme du Cnes

Du 17 au 24 juin, dans son pavillon et son chalet, l’agence française de l’espace proposera une série d’événements pour les professionnels et le grand public.

Après un hommage à l’univers de Valérian et Laureline lors de l’édition 2017, le Cnes sera à nouveau présent cette année sur le Salon du Bourget, avec un pavillon d’exposition « rétro-futuriste », et un chalet dédié aux réunions de travail, signatures d’accords et de contrats, et conférences de presse. Comme d’habitude, ils seront situés au pied des maquettes Ariane 1 et Ariane 5 du musée de l’Air et de l’Espace.

L’extérieur du pavillon sera orné de quatre écrans à LED de 6 m de haut, qui présenteront les dernières actualités spatiales françaises, et de plusieurs maquettes de projets en cours de développement sous l’égide ou en partenariat avec le Cnes : le moteur européen oxygène/méthane Prometheus, le satellite MicroCarb pour la mesure de concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, et le pas de tir ELA 4 qui accueillera en Guyane le futur lanceur lourd européen Ariane 6.

A l’intérieur du pavillon, quatre modules thématiques présenteront les dernières innovations des satellites et des lanceurs (en termes de miniaturisation, standardisation et numérisation), les dernières avancées au Centre Spatial Guyanais, les applications satellitaires (pour l’observation de la Terre, les télécommunications, la défense et l’exploration), et les coopérations internationales, avec un focus sur les activités menées avec le DLR, le centre aérospatial allemand.

Au centre du pavillon, une animation holographique présentera la vision du futur de l’écrivain de science-fiction britannique Arthur C. Clarke (1917-2008), qui fut le premier à proposer de placer des satellites de télécommunications sur orbite géostationnaire. Par ailleurs, un « module Zéro Gravité » permettra à chaque visiteur de se prendre en photo avec l’illusion d’être en micropesanteur, à bord d’une station orbitale.

 

Un programme riche et varié.

Parmi les événements professionnels qui émailleront la semaine, citons en particulier le passage du Président de la République le jour de l’ouverture du Salon, en présence de chefs d’agence du monde entier, et du démarrage opérationnel de l’Observatoire spatial du Climat ; une table-ronde sur l’exploration qui réunira le lendemain matin les représentants d’agences spatiales, puis les résultats durant l’après-midi du concours Génération ISS qui doit sélectionner des expériences jeunesse qui seront embarquées par l’astronaute Thomas Pesquet lors de sa prochaine mission ; le lancement du pan international du hackathon ActInSpace le mercredi.

Lors des journées publiques, un programme de conférences sera proposée avec des experts, des scientifiques, des chefs de projets et des ingénieurs, sur les exoplanètes, les ondes gravitationnelles, l’exploration martienne, la mission BepiColombo vers Mercure, le projet de constellation Kinéis dédié à l’Internet des objets, et les vols habités.

CNES SIAE

Répondre à () :


Captcha
Juin de faucal thierry | 13/06/2019 19:34

Bonjour Je suis en train de realiser un puits gravitationnel chez moi à partir des plans des mayas et des égyptiens. Peut être serait il possible de présenter ce travail qui permet de générer l antigravite sans aucun usage thermique Très cordialement Thierry juin de faucal Tdf1515@gmail.com

| Connexion | Inscription