0
Bourget 2019
Bourget 2019 : Air New Zealand associe les drones à la maintenance © Air New Zealand

| BOQUET Justine

Bourget 2019 : Air New Zealand associe les drones à la maintenance

La compagnie Air New Zealand a annoncé un partenariat avec ST Engineering afin d'employer les drones pour la maintenance de sa flotte.

Le 17 juin, Air New Zealand a annoncé avoir mis en place un partenariat avec ST Engineering visant à utiliser les drones pour la maintenance de la flotte de la compagnie. Les premiers essais d'inspection par drones seront conduit au niveau de l'aéroport de Changi, à Singapour. Air New Zealand y dispose d'infrastructures dédiées notamment à la maintenance des aéronefs.

ST Engineering, fort d'un savoir- faire dans le domaine de la MRO, a ainsi mis au point un drone dédié à l'inspection des carlingues d'avions. Le DroScan évalue l'état extérieur de l'avion et, à partir de prises d'images détaillées et l'emploi d'algorithmes d'intelligence artificielle, repère les potentielles anomalies. A partir de là, les ingénieurs peuvent pousser l'analyse afin de calibrer le défaut détecté en amont par le drone.

« Employer un drone pour inspecter nos avions va nous permettre de réduire le temps nécessaire à la maintenance. Cela prendra désormais une heure ou deux, en comparaison des six heures habituellement nécessaires. Les réparations pourront donc être réalisées plus rapidement et les avions immobilisés moins longtemps » a déclaré Carrie Hurihanganui, le directeur des opérations au sol chez Air New Zealand.

Outre cette association dans le domaine de l'inspection, Air New Zealand et ST Engineering entendent pousser leur collaboration dans le domaine de la fabrication additive. L'objectif est ainsi de pouvoir produire par impression 3D des pièces nécessaires aux réparations des appareils.

Air New Zealand ST Engineering Maintenance

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription