0
Aviation légère et d'affaires
Bombardier lance le Learjet 75 Liberty © Bombardier

| Antony Angrand

Bombardier lance le Learjet 75 Liberty

Bombardier espère bien ramener la clientèle des jets d'affaires légers à son Learjet avec cette version spécifique, qui comporte moins de sièges et moins d'options. Affiché à un prix inférieur aux 10 millions de dollars, l'avionneur avance également des coûts opérationnels réduits pour son Learjet 75 Liberty.

Bombardier a annoncé le lancement du Learjet 75 Liberty,  comme étant sa dernière offre en date dans le domaine de l'aviation d'affaires. L'appareil devrait être compétitif non seulement du point de vue des coûts opérationnels mais également en termes de coût d'achat. Pour parvenir à cette fin, cette version spécifique du Learjet aura moins de sièges que le Learjet classique et également moins d'options, ce qui permettra de baisser le coût d'achat de 3 millions de dollars, tout en conservant les performances de l'appareil. 

Ainsi affiché à un prix de 9,9 millions de dollars, le Liberty dispose d'une cabine réaménagée offrant six places. "Les passagers auront la liberté de s’étirer dans la seule suite exécutive de la catégorie des avions légers, dans une cabine", commente l'avionneur canadien. Pour ce dernier, c'est une tentative destinée à ramener les clients vers l'appareil produit sur les chaînes d'assemblage de Wichita, dont les ventes ont décliné au fur et à mesure de ces dernières années. 

Le jet conserve un plafond opérationnel à 51 000 pieds (15 545 m) et ses deux turboréacteurs Honeywell TFE731-40BR de 3 850 livres de poussée. La croisière haute reste à Mach 0,79, l'autonomie gagne 40 nautiques, passant ainsi à 2 080 nautiques (3 852 km) avec réserves NBAA IFR, lui permettant de relier Las Vegas à New York, Seattle à Washington, D.C. et Mexico à San Francisco, sans escale. Le Liberty gagne en équipement le Vision flight deck de Bombardier avec la récente annonce de la modernisation du jet avec une avionique Garmin G5000, ainsi qu'une connectivité sans fil Gogo ATG 4G 

Les premières livraisons étant prévues en 2020. 

Bombardier Bombardier Learjet Avions d'affaires

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription