1
Industrie
Boeing : la facture du 737 MAX
Boeing : la facture du 737 MAX
© DR

| Yann Cochennec

Boeing : la facture du 737 MAX

Comme le montraient d'ores et déjà les résultats de Boeing sur les neuf premiers mois de 2019, l'impact de la crise du 737 MAX se chiffre par une perte de 6,6 Md$ et plus de 25 Md$ de recettes envolés.

Cela ne surprendra personne : la division Avions commerciaux de Boeing finit l'année 2019 sur une perte d'exploitation de 6,6 Md$ avec un chiffre d'affaires qui a fondu de 44 % par rapport à 2018. Faute de livraisons de 737 MAX, cloué au sol depuis mars 2019, pas moins de 25 Md$ de recettes se sont ainsi envolées d'une année sur l'autre. En 2018, le chiffre d'affaires de la division Avions commerciaux de Boeing s'était élevé à 57,5 Md$, l'année dernière, il s'effondre à seulement 32,25 Md$. Le manque à gagner est dans la réalité encore supérieur puisqu'il était initialement prévu que les cadences de production du 737 MAX passe à 57 unités par mois à partir de juin 2019. Conséquence logique de la fonte du chiffre d'affaires, le résultat d'exploitation passe dans le rouge avec une perte de 6,6 Md$ contre un profit de 7,8 Md$. Le désastre se lit également dans les résultats globaux de Boeing qui, après avoir franchi le cap symbolique des 100 Md$ de chiffre d'affaires en 2018 (101,1 Md$), retombe sous les 80 Md$ (76,56 Md$). D'autant que si le chiffre d'affaires de l'activité "Global Services" a progressé de 8 % en 2019 par rapport à 2018, cela ne représente qu'une progression de 1,4 Md$ tandis que celui de l'activité "Defense, Space & Security" a stagné d'une année sur l'autre pour s'établir à 26,2 Md$. Si le bénéfice d'exploitation a fait un bond de 57 % à 2,6 Md$ par rapport à 2018, il n'est pas suffisant pour limiter les pertes de la division Avions Commerciaux, d'autant que le bénéfice de l'activité "Global Services" est resté stable, d'une année sur l'autre, à 2,7 Md$ (100 M$ de plus par rapport à 2018).

"Nous mesurons pleinement l’ampleur de la tâche qu’il nous reste à accomplir », a déclaré David Calhoun, Président-directeur général de Boeing. « Nous concentrons tous nos efforts sur le retour en service en toute sécurité du 737 MAX, ainsi que sur la restauration de la confiance que la marque Boeing incarne depuis longtemps auprès des usagers du transport aérien. Nous nous engageons à faire preuve de transparence et d’excellence dans tout ce que nous entreprenons. Le principe de sécurité soutiendra chaque décision, chaque action et chaque mesure que nous prendrons à l’avenir. Heureusement, la solidité du vaste portefeuille d’activités de Boeing nous procure les liquidités financières indispensables pour mettre en œuvre un processus de redressement minutieux et rigoureux. »

 

Répondre à () :


Captcha
PESQUIES | 29/01/2020 18:29

Référence abonnement : 3144793. Une question : y-a-t-il des problèmes de livraison des abonnements, car je ne reçois plus depuis 3 semaines mes numéros d'Air & Cosmos, grèves?? En outre, comment avoir accès à la version électronique? Merci et bien cordialement Pierre Pesquiès

| | Connexion | Inscription