advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


1
Aviation Civile
Boeing 737 MAX : le groupe IAG va-t-il suivre Ryanair ?
Boeing 737 MAX : le groupe IAG va-t-il suivre Ryanair ?
© Ryanair

| Yann Cochennec

Boeing 737 MAX : le groupe IAG va-t-il suivre Ryanair ?

Compagnie de lancement du Boeing 737 MAX 200, version du 8 poussée à 200 sièges, Ryanair a décidé d'en prendre 75 de plus. Le groupe IAG n'a toujours pas confirmé ses intentions sur 200 exemplaires du moyen-courrier.

210 Boeing 737 MAX 200 pour Ryanair

Il y a des contrats qui ont une forte charge symbolique. Celui passé par Ryanair le 3 décembre, pour 75 Boeing 737 MAX 200 supplémentaires, en fait partie. Les Boeing 737 MAX sortent d'une longue période d'immobilisation forcée pour cause d'accidents consécutifs (Ethiopian Airlines et Lion Air) et la commande de la compagnie aérienne low cost européenne arrive, à point nommé, conforter une remise en service commercial qui se fera sous les couleurs d'American Airlines à la fin de cette année, puis dans le courant du mois de janvier 2021, très certainement sous les couleurs de Ryanair, une fois que l'AESA (Agence européenne pour la sécurité aérienne) aura, à son tour, redonné au 737 MAX son "permis de voler", après la FAA en novembre dernier. Avec cette nouvelle commande, Ryanair porte ses achats de 737 MAX 200 à 210 unités fermes.

Et les 100 options ?

La commande initiale, passée en septembre 2014, portait sur 100 exemplaires fermes assortis de 100 options. Ont suivi des commandes pour dix, puis 25 appareils supplémentaires, en 2017 et 2018 respectivement, sans qu'il soit précisé s'il s'agissait de levées d'options sur les 100 déjà prises ou de commandes supplémentaires. Une chose est sûre, le 24 avril 2018, Ryanair en était à 135 commandes fermes et les 100 options n'étaient plus mentionnées dans le communiqué de presse de Boeing. Au final, 135 + 75 font bien 210. Restent à connaître le sort concret des 100 options. Si elles ont toutes été transformées, alors la commande du 3 décembre 2020 se traduit par dix avions de plus rapport à celle de 2014, options comprises. Si ce n'est pas le cas, le total grimpe alors à 210 fermes plus 100 options. Ce qui est loin d'être anodin, notamment pour le le plan de charge de Boeing.

Le Groupe IAG va-t-il confirmer dans la foulée ? 

Compagnie de lancement du 737 MAX 200, Ryanair a été suivie par VietJet en 2016 avec une commande fermes de 100 exemplaires, puis par Xiamen Airlines avec 30 exemplaires pour cet appareil dont la capacité a été poussée à 200 passagers maximum en classe unique en prenant de la surface sur l'espace des galleys et l'intégration d'une porte d'évacuation passagers supplémentaire. Ryanair a choisi un aménagement pour 197 passagers. Une autre grosse commande reste à confirmer : la lettre d'intention du Groupe IAG, qui chapeaute British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus, annoncée au dernier Salon du Bourget pour un total de 200 Boeing 737 MAX dans un mix des versions 737 MAX 8 et 737 MAX 10 avec des livraisons s'échelonnant entre 2023 et 2027. C'était avant l'éclatement de la pandémie de covid-19 mais les 200 sont peut être dans la ligne des clients toujours"non déclarés" ou "non identifiés". Ce qui était le cas des 75 exemplaires de Ryanair. Si cela est aussi le cas, c'est le calendrier de communication qui dictera le dévoilement de la confirmation des 200 du groupe IAG, notamment dans un contexte de vaccination intensive.

Répondre à () :


Captcha
Benoît fontaine | 06/12/2020 13:52

Très intéressant

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription