0
Aviation Civile
Biocarburants pour avion : la France bouge, enfin
Biocarburants pour avion : la France bouge, enfin
© Airbus

| Yann Cochennec

Biocarburants pour avion : la France bouge, enfin

Le gouvernement français lance enfin un appel à manifestation d'intérêt en faveur de l'émergence d'une filière de biocarburants durables pour l'aviation en France.

Alors que KLM et le groupe IAG en sont déjà à présenter les plans de futurs usines de transformation d'huiles usagées et de déchets en carburant pour l'aviation, Air France devra encore patienter quelque temps avant que la France n'entre dans le concret. Mais, les chosent avancent comme en témoigne le lancement par la ministre de la Transition écologique, Elisabeth Borne; et le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, de la "feuille de route nationale pour le développement des biocarburants aéronautiques durables". Une annonce faite à Toulouse, chez Airbus, en présence de Guillaume Faury, président du groupe européen; et de représentants de Total, de Suez et de Safran. Pour entrer dans le concret, cette "feuille de route" s'accompagne d'un appel à manifestation d'intérêt sur "la production de biocarburants aéronautiques durables". Cet appel "s’adresse à toute personne morale se positionnant comme maître d’ouvrage et susceptible de supporter tout ou partie d’un investissement en France de production de biocarburants avancés pouvant trouver un débouché dans l’aéronautique". Ce maître d’ouvrage peut être notamment : Un utilisateur de biocarburants aéronautiques, qui choisit d’investir dans une unité pour ses propres besoins ; une entreprise qui investit dans une installation en vue de commercialiser des biocarburants avancés pouvant être à destination de l’aéronautique auprès d’un ou plusieurs industriels consommateurs clients ; un groupement d’entreprises s’associant pour co-investir dans un outil de production de biocarburants avancés. Plus dans notre prochain numéro 2673 du 31 janvier.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription