2
Défense
Bientôt un convertible pour les forces spéciales ?
Bientôt un convertible pour les forces spéciales ?

| Bastien Carris 394 mots

Bientôt un convertible pour les forces spéciales ?

Avec cet ambitieux projet, l'US Air Force prépare les futures opérations aériennes et Bell confirme sa dominance sur le marché des convertibles.

Adios CV-22 

Le 28 avril 2021, Bell Helicopters a décroché un contrat d’une valeur de 950 000 dollars auprès de l’AFLR (Air Force Laboratory Research). Intitulé Bell's High Speed VTOL (HSVTOL), ce programme vise à concevoir un remplaçant au CV-22 Osprey au sein de l’AFSOC, chargé des opérations spéciales. Ce contrat de recherche intervient plusieurs mois après que l’AFSOC avait déclaré qu’il recherchait un VTOL disposant d’une vitesse supérieure au CV-22. En effet, se préparant à un futur conflit d’élongation océanique, l’US Air Force souhaiterait disposer d’appareils capables de parcourir de longues distances à des vitesses élevées, et le CV-22 est limité en autonomie et en vitesse par la trainée de ses impressionnants rotors. Produit par le même constructeur, le V-280 Valor qui est proposé dans le cadre de la compétition FLRAA (Future Long Range Assault Aircraft) ne semble pas avoir convaincu du fait de ses capacités globalement similaires au CV-22. L’AFSOC souhaitant un appareil très différent de l’Osprey et disposant dès le départ d’une génération d’avance. Aucune information supplémentaire n’a été transmise mise à part la validation du contrat.

Moteur convertible 

Pour répondre aux attentes de l’AFSOC, Bell proposerait un aéronef capable de décoller verticalement comme un hélicoptère à l’aide de tiltrotors, puis de voler comme un avion en utilisant la portance des ailes et la poussée des réacteurs implantés à l’arrière du fuselage. Lors de la phase de vol comme un avion, les pales des rotors ayant servi au décollage et à l’atterrissage se replieraient, limitant ainsi la traînée. Pour passer du mode de croisière au mode VTOL, l’aéronef s’appuierait sur un moteur convertible, passant rapidement du mode turbomoteur au mode turbofan. A noter que plusieurs dépôts de brevets concernant ces technologies ont été posés entre 2017 et 2020.

Un appareil armé ?

Partant du principe que le moteur convertible sera plus énergivore lors des phases VTOL, il disposera donc d’un puissance supplémentaire lors de son vol comme un avion. L’idée serait de profiter de cette puissance pour équiper l’appareil de charges utiles tels que des armes à énergie dirigée ou des batteries. Vision du combat du futur, la volonté des forces spéciales américaines est de développer un aéronef capable de se déplacer rapidement sur les futurs points de crises mondiaux en offrant une allonge et un soutien au sol inégalé. Concept futuriste, peut-être trop, il préfigure néanmoins les futurs systèmes aéromobiles.

 


 

Répondre à () :


Captcha
Hays Jean François | 14/05/2021 13:18

je souhaite découvrir "air cosmos

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription