1
Aviation Civile
Avion décarboné : Airbus dévoile trois concepts
Avion décarboné : Airbus dévoile trois concepts
© Airbus

| Yann Cochennec

Avion décarboné : Airbus dévoile trois concepts

Les trois concepts d'avion décarboné présentés par Airbus explorent diverses pistes technologiques et configurations aérodynamiques avec l'objectif d'une mise en service en 2035.

Nom de code : "ZEROe"

Airbus vient de dévoiler trois concepts possibles d'avion commercial décarboné ou zéro émission, tous désignés sous le nom de code "ZEROe" et explorant diverses pistes technologiques et configurations aérodynamiques :

- un concept de turboréacteur (120-200 passagers) capable d’effectuer des vols intercontinentaux de plus de 3500 km et alimenté par une turbine à gaz modifiée fonctionnant à l’hydrogène, au lieu du kérosène, par combustion. L’hydrogène liquide sera stocké et distribué grâce à des réservoirs situés derrière la cloison étanche arrière.

- un concept de turbopropulseur (capable d’embarquer jusqu’à 100 passagers) utilisant un moteur turbopropulseur au lieu d’un turboréacteur, également alimenté par la combustion d’hydrogène dans des turbines à gaz modifiées, et capable de parcourir plus de 1800 km. Une option idéale pour les vols court-courriers.

-un concept d’aéronef à fuselage intégré (jusqu’à 200 passagers), dont la voilure se fond dans le fuselage principal de l’appareil et qui présente un rayon d’action comparable à celui du concept de turboréacteur. Le fuselage exceptionnellement large offre de multiples possibilités pour le stockage et la distribution d’hydrogène, ainsi que pour l’aménagement de la cabine.

Hydrogène comme source d'énergie
 

Tous ces concepts utilisent l’hydrogène comme source d’énergie principale. «Je suis convaincu que l'hydrogène, utilisé aussi bien dans les carburants synthétiques que comme source d'énergie primaire, peut permettre de réduire significativement l'impact climatique de l'aviation.», indique Guillaume Faury, président d'Airbus et qui poursuit : « Ces concepts nous permettront d’explorer la conception et l’aménagement du premier avion commercial zéro émission climatiquement neutre, que nous souhaitons mettre en service d’ici à 2035. La transition vers l’hydrogène comme source d’énergie primaire, solution retenue pour ces concepts, exigera une action décisive de tout l’écosystème aéronautique. Ensemble, avec le soutien des gouvernements et des partenaires industriels, nous pouvons relever ce défi et promouvoir les énergies renouvelables et l’hydrogène afin d’assurer au secteur aéronautique un avenir durable. »

 

L'écosystème aéro doit suivre

Pour faire face à ces défis, les aéroports auront besoin d’importantes infrastructures de transport et de ravitaillement en hydrogène pour répondre aux besoins des opérations quotidiennes. Le soutien des gouvernements sera déterminant dans la réalisation de ces objectifs ambitieux, grâce à un financement accru de la recherche et de la technologie, à la transformation digitale et aux mécanismes qui encouragent l’utilisation de carburants durables mais aussi le renouvellement des flottes d’avions, afin de permettre aux compagnies aériennes de retirer plus rapidement du service les appareils plus anciens, moins respectueux de l’environnement.

Répondre à () :


Captcha
SF | 22/09/2020 00:33

Aucun de ces 3 concepts ne volera De la poudre de Perlimpinpin

| | Connexion | Inscription