0
Espace
Au moins deux satellites Airbus vendus cet été au Moyen-Orient
Au moins deux satellites Airbus vendus cet été au Moyen-Orient
© Airbus Defence and Space

| Pierre-François Mouriaux

Au moins deux satellites Airbus vendus cet été au Moyen-Orient

Le constructeur franco-allemand a officialisé le mois dernier la commande de deux nouveaux satellites de télécommunications géostationnaires, avec les opérateurs Arabsat et Yahsat.

Eté fructueux

La nouvelle est d’autant plus réjouissante en cette période de crises sanitaire et économique : à seulement neuf jours d’intervalle, les 18 et 27 août, Airbus Defence and Space a officialisé la commande de deux nouveaux satellites de télécommunications géostationnaires par des opérateurs du Moyen-Orient.

Badr 8 pour Arabsat (Arabie Saoudite), et Thuraya 4 NGS pour Yahsat (Emirats Arabes Unis) utiliseront tous deux la plateforme tout électrique Eurostar Neo.

 

Charge utile et mission de Badr 8

Badr 8 aura une masse de lancement d'environ 4,5 tonnes et une puissance de 17 kW.

Son lancement vers la position 26° E est prévu en 2023, et son système de propulsion tout électrique lui permettra d'atteindre l'orbite géostationnaire en quatre à cinq mois, selon le type de lanceur utilisé.

Le satellite a été conçu pour opérer pendant plus de 15 ans. Il fournira des services de diffusion, de haut débit et de télécommunications en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie centrale, en bandes C et Ku.

Badr 8 embarquera également le démonstrateur de charge utile de communications optiques 

Teleo

 développé par Airbus. Cette charge utile innovante permettra des communications de liaison optique analogiques de très haute capacité, très résistantes au brouillage.

 

Charge utile et mission de Badr 8 de Thuraya 4 NGS

Thuraya 4 NGS devrait pour sa part être lancé en 2024, en remplacement de Thuraya 2, à poste depuis juin 2003 à 44° E.

Couvrant l’Afrique, l’Asie centrale et le Moyen-Orient, le satellite intégrera une antenne en bande L de 12 mètres, et une charge utile avec système de traitement embarqué offrant une flexibilité de routage avancée : jusqu'à 3 200 canaux avec une allocation dynamique de la puissance sur un grand nombre de faisceaux.

Le contrat avec Yahsat (qui s’élève à 500 M$) comprend une option pour un satellite supplémentaire, Thuraya 5 NGS.

 

Leader mondial

Airbus Defence and Space compte désormais quatre commandes fermes de satcoms en 2020, et renforce sa position de numéro un mondial des satellites à propulsion électrique, avec trois satellites entièrement électriques opérationnels sur orbite et 16 autres satellites de télécommunications entièrement électriques de grande capacité en construction.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription