2
Aviation Civile
Atterrissage forcé pour le partenariat stratégique Air Madagascar/Air Austral ?
Atterrissage forcé pour le partenariat stratégique Air Madagascar/Air Austral ?
© Air Austral

| HEGUY Jean-Baptiste

Atterrissage forcé pour le partenariat stratégique Air Madagascar/Air Austral ?

Depuis de nombreux mois, le partenariat stratégique par lequel Air Austral devait prendre 49% du capital de d'Air Madagascar pour participer à sa relance prend l'eau à tous les niveaux. Le divorce semble inéluctable.

En octobre 2018, les deux directions d'Air Madagascar et d'Air Austral avait fait une grande conférence à Paris pour faire un point sur le partenariat stratégique officialisé le 30 novembre 2017. A l'époque, tout semblait sourire, avec Air Austral, qui selon sa direction, avait déjà finalisé la prise de participation de 39% dans le capital d'Air Madagascar, 10% restant à prendre... Mais les choses se sont très fortement dégradées à partir du mois d'octobre 2019, quand il est apparu que la direction d'Air Austral, selon l'Etat malgache, tardait à verser la totalité de ce qu'elle devait au titre de l'accord de partenariat stratégique, seulement 15 millions de dollars au lieu des 35 millions promis. Parallèlement, comme le rapporte le Quotidien de Madagascar dans un article en date du 3 février, Ethiopian Airlines (qui était auparavant sur les rangs pour être le partenaire stratégique de la relance d'Air Madagascar) a été autorisé à desservir Madagascar ce qui était une manière de mettre un peu de pression sur Air Austral. La défaite du président sortant et la victoire d'André Rajoelina à la dernière élection a aussi remis en cause le partenariat passé sous la précédente présidence. 

Le directeur général d'Air Madagascar, Besoa Razafimaharo, qui avait été nommé au moment de l'officialisation du partenariat avec Air Austral fin 2017, ne pouvait plus cacher début décembre dans la presse malgache les fortes turbulences qui intervenaient entre Air Madagascar et Air Austral, déclarant : "Ce dossier n'est plus du ressort d'Air Madagascar, mais entre l'Etat malgache et la compagnie réunionnaise". Il a finalement démissionné et été remplacée depuis à la tête de la compagnie par l'ancienne directrice générale adjointe chargée des finances, Hanitra Rasetarinera. 

Les choses en sont arrivées à un tel point que le divorce entre les deux compagnies semble inéluctable. André Rajoelina semble décidé à poursuivre la relance et la rénovation d'Air Madagascar, mais avec un autre partenaire stratégique. A la Réunion, certains médias évoquent un retour possible dans le dossier d'Ethiopian Airlines. Si c'est le cas, la part du capital restant aux mains d'Air Austral serait très fortement diluée et ne représenterait plus que 10% selon la presse réunionnaise. 

Répondre à () :


Captcha
Beauvillain Jean-Paul | 07/02/2020 04:37

Je souhaite suivre les infos

romy rakotobe | 11/02/2020 21:35

c'est ANDRY et non ANDRÉ Rajoelina … voyons|||

| | Connexion | Inscription