4
Bourget 2017
Asco livre deux becs de bord d’attaque expérimentaux à Airbus
Asco livre deux becs de bord d’attaque expérimentaux à Airbus
© Asco

| Gilson

Asco livre deux becs de bord d’attaque expérimentaux à Airbus

Asco, le leader mondial de la conception et de la fabrication de dispositifs hypersustentateurs, a livré ce mercredi à Airbus deux volets expérimentaux CFRP (Fibre Carbonne Renforcées Plastique) développés avec le soutien de l’Union Européenne dans le cadre du projet Clean Sky. L’objectif est d’évaluer les nouvelles sections d’ailes sur un avion d’essai A340-300 modifié sur lesquels ces becs seront testés en vol en 2018.

Cette étape conclut le projet DEAMAK (Design and Manufacture of Krueger flaps) qui constitue une étape importante dans le développement des dispositifs hypersustentateurs pour les avions futurs. L'aile BLADE (Breakthrough Laminar Demonstrator in Europe), dont les volets CFRP font partie, a été conçue pour réduire la traînée grâce au flux laminaire naturel et devrait diminuer jusqu'à 6% de la consommation de carburant et des émissions de CO₂ correspondantes. En outre, les pièces intégrées en CFRP sont nettement plus légères que les volets traditionnels, ce qui contribue à réduire le poids et la consommation de carburant de l'avion. Ce type de bec offre également une protection supplémentaire à l'aile en fournissant un bouclier efficace contre les insectes, la grêle et les particules de saleté. Enfin, en raison de sa structure multicellulaire fermée produite en une seule fois, les volets DEAMAK nécessitent très peu d'opérations de montage, ce qui est un atout majeur pour la future production potentielle à haut débit.

«Ce projet s'ajoute à l'expérience de l'usine de fabrication de composites ASCO en Belgique et contribue à la mission d'ASCO de développer des solutions de pointe dans les dispositifs de hypersustentateurs», explique Brieuc Spindler, Directeur Technique du Groupe Asco.

Répondre à () :


Captcha
SPRL.SKYCOM | 22/06/2017 11:56

Une erreur monumentale s'est glissée dans l'article de M. Gilson: Asco n'est définitivement pas "le leader mondial de la conception et de la fabrication de becs de bords d’attaque". S'ils fournissent en effet des rails, sur lesquels s'appuient les becs en question, le leader incontesté du marché est une autre entreprise belge, qui fournit près de 10,000 becs/an à 4 constructeurs majeurs (et incluant TOUS les becs Airbus), en plus de bords d'attaque fixes et de volets, pour encore plus de constructeurs... Un erratum serait de bon aloi...

SPRL.SKYCOM | 23/06/2017 09:33

Correction apportée, toute aussi erronée. Mais au temps pour moi, ceci n'est pas un article de presse, il s'agit d'un publi-reportage.

SPRL.SKYCOM | 23/06/2017 10:00

Correction apportée, toute aussi erronée. Mais au temps pour moi, ceci n'est pas un article de presse, il s'agit d'un publi-reportage.

SPRL.SKYCOM | 23/06/2017 12:34

Correction apportée, toute aussi erronée. Mais au temps pour moi, ceci n'est pas un article de presse, il s'agit d'un publi-reportage.

| | Connexion | Inscription