0
Aviation Civile
Aéroports de Paris confirme ses prévisions
Aéroports de Paris confirme ses prévisions
© ADP

| Léo Barnier

Aéroports de Paris confirme ses prévisions

Parfois les prévisions se réalisent. Ce devrait être le cas pour Aéroports de Paris (ADP) cette année. Le gestionnaire des aéroports parisiens vient de confirmer ses objectifs pour l'année 2014, à l'occasion de la publication de ses résultats du troisième trimestre. Ceux-ci devraient marquer une amélioration par rapport à 2013, comme prévu donc.

ADP vise un résultat opérationnel (Ebitda) supérieur à 1,1 Md€ à la fin de l'exercice. En 2013, celui-ci avait été de 1,075 Md€ pour un chiffre d'affaires de 2,75 Md€, ce qui marquait une progression de 4,7 %. La croissance sera donc moins forte cette année, de l'ordre de 2,5 %. Le résultat net devrait être lui sensiblement amélioré par rapport aux 305 M€ de 2013.

Les hypothèses de trafic ont par contre été légèrement revues à la baisse. Elles font désormais état d'une progression de 2,7 %, contre une fourchette comprise entre 2,7 % et 3,2 % annoncée à la fin du premier semestre. D'autant que cette prévision ne comprend pas les conséquences des épisodes neigeux éventuels et surtout du mouvement social des pilotes d'Air France.

Les conséquences de celui-ci sont estimées à une perte de 60 000 passagers quotidiens pour les 15 jours de grève, soit 900 000 passagers. Si on tient compte de cet handicap, la croissance du nombre de voyageurs devrait être inférieure à 2 %. Ceci ne devrait pas empêcher les plateformes parisiennes de battre à nouveau leur record de trafic (90,3 millions de passagers en 2013).

Sur les neuf premiers mois de l'année, ADP a réalisé un chiffre d'affaires de 2,08 Md€ en progression de 0,8 % par rapport à la même période en 2013 (pro forma). Ce résultat est marqué par le léger recul des revenus issus des commerces et services (-0,4 %). Sans la grève des pilotes d'Air France, le gestionnaire estime que la hausse aurait été de 0,3 %. Les activités aéronautiques ont quant à elles augmenté de 1 %, à 1,25 Md€. C'est moins que la progression du trafic, en hausse de 2,4 % à fin septembre – et de 2,6 % à fin octobre.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription