0
Espace
Ariane 5 lance deux satellites pour l'Amérique latine
Ariane 5 lance deux satellites pour l'Amérique latine
© ESA-Cnes-Arianespace

| Stefan Barensky

Ariane 5 lance deux satellites pour l'Amérique latine

Soixante-deuxième succès d'affilée pour Ariane 5 : le lanceur européen a décollé du centre spatial guyanais le 16 octobre à 21h44 TU, soit 44 minutes après l'ouverture de la fenêtre, en raison de conditions météorologiques défavorables.

Avec ce nouveau succès, Ariane 5 se rapproche un peu plus du record de fiabilité affiché par Ariane 4 avec 74 succès d'affilée entre 1995 et 2003.

Deux satellites ont été placés sur orbite de transfert géostationnaire : Intelsat 30 (6 320 kg) pour l'opérateur international Intelsat et ArSat 1 (2 973 kg) pour le nouvel opérateur argentin ArSat. Avec les adaptateurs, la performance demandée au lanceur atteignait 10 083 kg, soit 234 kg de moins que le record établi en février 2013 avec les lancements des satellites Azerspace/Africasat 1 et Amazonas 3 lors de la mission VA212.

Construit par SSL à Palo Alto, Intelsat 30 comporte 10 répéteurs en bande C et 72 en bande Ku et dispose d'une puissance de 20 kW. IL sera positionné à 95° Ouest, à la verticale des Galapagos. Tandis que les capacités en bande C seront utilisées par Intelsat pour accroître son offre sur l'Amérique latine, l'intégralité de la capacité en bande Ku sera exploitée par DirecTV Latin América sous le nom de DLA-1.

Il sera rejoint l'an prochain par Intelsat 31 (DLA-2) lancé sur Proton vers la même position orbitale.

ArSat 1 est le tout premier satellite géostationnaire jamais construit par Invap. Basé à San Pedro de Bariloche, en Patagonie, ce constructeur a déjà réalisé quatre satellites d'observation SAC (Satelite de Aplicaciones Cientificas) dont trois ont été lancés avec succès de 1998 à 2011 pour le compte de l'agence spatiale nationale Conae (Comisión Nacional de Actividades Espaciales).

Pour parvenir à développer ses propres plateformes géostationnaires, Invap a bénéficié de son partenariat avec Thales Alenia Space qui a fourni la charge utile d'ArSat 1. Deux autres satellites sont prévus. ArSat 2 est en cours d'intégration et d'essais chez Invap en vue de son lancement sur Ariane 5 à la mi-2015.

Doté de 24 répéteurs en bande Ku, ArSat 1 couvrira l'Argentine, le Chili, le Paraguay, l'Uruguay, ainsi que le sud de la Bolivie et du Brésil, depuis sa position orbitale à 71,8° Ouest, au-dessus de la Colombie.

Fondé en 2006, l'opérateur ArSat (Empresa Argentina de Soluciones Satelitales SA) a été chargé de développer le système satellitaire argentin, mais est aussi responsable du développement du réseau fédéral de fibre optique (Refefo) et de la plateforme technologique pour le système argentin de télévision numérique.

Après ce lancement, Arianespace dispose encore de trente lanceurs Ariane 5ECA et trois Ariane 5ES en commande chez Airbus Defense & Space.

Le prochain est déjà en cours de préparation à Kourou pour la mission VA221 prévue le 4 décembre avec les satellites DirecTV-14 pour DirecTV et GSAT-16 pour l'agence spatiale indienne Isro.

Entre-temps, le quatrième Vega (VV04) aura lancé le démonstrateur de rentrée IXV, de l'ESA, le 18 novembre.

Décollage d'Ariane 5 VA220
Décollage d'Ariane 5 VA220 © ESA-Cnes-Arianespace
Décollage d'Ariane 5 VA220
Intelsat 30 en préparation à Kourou
Intelsat 30 en préparation à Kourou © ESA-Cnes-Arianespace
Intelsat 30 en préparation à Kourou
Intégration d'Arsat 1 sur Ariane 5 VA220
Intégration d'Arsat 1 sur Ariane 5 VA220 © ESA-Cnes-Arianespace
Intégration d'Arsat 1 sur Ariane 5 VA220

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription