1
Espace
APRÈS LE RETOUR EN VOL RÉUSSI, VEGA EST PRÊT POUR SA PROCHAINE MISSION
APRÈS LE RETOUR EN VOL RÉUSSI, VEGA EST PRÊT POUR SA PROCHAINE MISSION
© AVIO

| Publié par AVIO

APRÈS LE RETOUR EN VOL RÉUSSI, VEGA EST PRÊT POUR SA PROCHAINE MISSION

Le vol VV16 de septembre 2020 a démontré que Vega est de nouveau opérationnel. Et maintenant, grâce au vol VV17, le lanceur va mettre en orbite deux nouveaux satellites.

Après ce retour en vol réussi, il est temps de reprendre les activités : Vega, la petite fusée européenne développée par Avio, est prête pour son prochain lancement. Cette fois, la mission sera "classique" avec deux satellites à bord. Le premier est SEOSat Ingenio, premier satellite optique espagnol. Il est multispectral et basé sur la plateforme de la famille européenne Sentinel 2. Ses applications comprennent la cartographie, la surveillance des terres, la gestion des ressources naturelles, la prévention des catastrophes naturelles et la sécurité. Les utilisateurs commerciaux et institutionnels auront accès à ses données. En outre, le satellite fera partie des missions contributives du programme européen Copernicus dédié à l'observation de la Terre. Ceci signifie que d'autres pays européens ainsi que l'Espagne pourront bénéficier des services et applications de SEOSat.

Le second satellite, qui sera le vol VV17, est le français TARANIS. Il s'agit d'une mission scientifique, dédiée à l'étude des causes et des effets de la foudre dans la haute atmosphère, et des impacts possibles sur la propagation de certaines fréquences radio, tant civiles que militaires. 

L'équipe d'Avio, en coopération avec le Centre Spatial Guyanais, est prête à effectuer le nouveau lancement deux mois après le précédent. Un pas en avant pour prouver la capacité de la fusée et l'équipe à effectuer des lancements dos à dos si nécessaire.

Avant SEOSat et TARANIS, la petite fusée a mis en orbite d'autres charges utiles pour les institutions et les pays européens. Par exemple, Sentinel 2A et Sentinel 2B du programme commun ESA-UE Copernicus, qui ont récemment joué un rôle essentiel dans l'évaluation des dégâts et la coordination des efforts de sauvetage dans le nord de l'Italie et le sud-est de la France, frappés par de fortes pluies qui ont provoqué des inondations. ADM-Aeolus est un autre satellite européen engagé dans la surveillance météorologique, qui étudie les vents au niveau mondial pour améliorer la précision des prévisions météorologiques. Celui-ci aussi, a été mis en orbite par Véga.

L'environnement spatial devient de plus en plus compétitif, notamment dans le secteur des lanceurs. De plus, les débris orbitaux mettent en danger un grand nombre de satellites, ce qui rend les capacités de lancement rapide ou de lancement sur demande de plus en plus importantes dans le futur proche. Si un ou plusieurs satellites sont endommagés en orbite, ils doivent être rapidement remplacés pour que l'interruption de leur service soit de la plus courte durée possible.

Vega est donc (et sera) un acteur clé pour garantir un accès rapide et indépendant à l'espace en Europe, tant pour les clients institutionnels que commerciaux. Le vol VV17 poursuivra l'engagement d'Avio et de Vega envers le secteur spatial européen et ses clients actuels et futurs. Grâce à l'objectif de réduction des délais entre les lancements de fusées européens, la petite fusée est prête et fiable pour les lancements rapides institutionnels et commerciaux.

Répondre à () :


Captcha
patrico | 08/11/2020 20:28

Bravo et Merci, les 4 dernières lignes résument ce que j ai toujours pensé , et ce que ne veut pas voir le groupe Airbus Space focalisé sur un tr gros lanceur Ariane 6 ! encore repoussé de 2 ans .. pour moi les Militaires devraient pouvoir donner leurs Mots ... car il va y avoir Urgence ?

| | Connexion | Inscription