7
Industrie
Airbus va tester un groupe motopropulseur expérimental supraconducteur et cryogénique
Airbus va tester un groupe motopropulseur expérimental supraconducteur et cryogénique
© Airbus

| Antony Angrand 384 mots

Airbus va tester un groupe motopropulseur expérimental supraconducteur et cryogénique

Airbus a lancé le programme de recherche intitulé « Advanced Supraconducting and Cryogenic Experimental powertraiN Demonstrator » (ASCEND, Démonstrateur de groupe motopropulseur expérimental supraconducteur et cryogénique avancé) pour explorer l’impact des matériaux supraconducteurs et des températures cryogéniques sur les performances des systèmes de propulsion électrique d’un avion.

Supraconducteurs et cryogénie pour un groupe motopropulseur électrique 

Airbus a lancé le programme de recherche intitulé « Advanced Supraconducting and Cryogenic Experimental powertraiN Demonstrator » (ASCEND, Démonstrateur de groupe motopropulseur expérimental supraconducteur et cryogénique avancé) pour explorer l’impact des matériaux supraconducteurs et des températures cryogéniques sur les performances des systèmes de propulsion électrique d’un avion.

Des performances nettement améliorées 

L’introduction de matériaux supraconducteurs peut réduire la résistance électrique, ce qui signifie que le courant électrique peut fournir de l’énergie sans pertes. Lorsqu’ils sont couplés à de l’hydrogène liquide à des températures cryogéniques (-253 degrés Celsius), les systèmes électriques peuvent être refroidis afin d’augmenter considérablement les performances de l’ensemble du système de propulsion électrique.

Moins de 500 V

Airbus utilisera ASCEND pour étudier la faisabilité de ces technologies prometteuses afin d’optimiser l’architecture de propulsion prête pour un vol à faibles émissions et zéro émission. Les résultats devraient montrer la possibilité d'une réduction de masse des composants et des pertes électriques d’au moins deux fois, ainsi qu’une réduction de la tension à moins de 500 V, par rapport aux systèmes actuels.

Un banc démonstrateur allant jusqu'à plusieurs mégawatts...

ASCEND évaluera les architectures électriques de plusieurs centaines de kilowatts à des applications de plusieurs mégawatts avec et sans hydrogène liquide à bord, autrement dit pour une utilisation qui s'étendra de l'ADAVe (aéronef à décollage et atterrissage verticaux électrique ou eVTOL) au long courrier en passant par l'avion régional.  

...Dans les trois prochaines années 

Airbus concevra et construira le démonstrateur au cours des trois prochaines années. Les solutions qui pourraient être adaptées aux turbopropulseurs, turboréacteurs et moteurs à hélices hybrides seront testées et évaluées d’ici la fin de 2023. Ce programme de démonstrateur soutiendra le processus décisionnel d’Airbus pour le type d’architecture du système de propulsion requis pour les futurs avions. 

Évaluer, mûrir et valider 

ASCEND devrait également soutenir l’amélioration des performances des systèmes de propulsion existants et futurs dans l’ensemble du portefeuille d’Airbus, y compris les hélicoptères, les eVTOLs, ainsi que les avions régionaux et monocouloirs. Le démonstrateur sera hébergé au sein d’Airbus UpNext, une filiale d’Airbus créée pour donner aux technologies futures une voie rapide de développement en construisant des démonstrateurs à la vitesse et à l’échelle, en évaluant, en mûrissant et en validant de nouveaux produits et services qui englobent des percées technologiques radicales.

Répondre à () :


Captcha
Pietroboni olivier | 29/03/2021 19:37

Super L avenir est là

Semezies | 29/03/2021 20:03

Vivement une autre technologie plus respectueuse de l'environnement

Igor chaton | 30/03/2021 05:36

Un pas vers un changement climatique

Dhérinnes | 30/03/2021 07:45

Trop compliqué pour le simple quidam. 24cF38

PeeF | 30/03/2021 09:46

Utiliser le carburant pour refroidir certaines parties d'un aéronef, c'est du déjà vu; mais envoyer un gaz hautement volatile et inflammable dans des composants électriques (moteur, batterie, régulateur), il faut oser !

PeeF | 30/03/2021 09:53

Je pondère, il semble qu'il y ait des échangeurs de chaleur associés à chaque composant

Boulicaut Jean | 17/04/2021 15:24

C’est la vraie solution !!!!!

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription