6
Industrie
Airbus lance l'A220 Corporate
Airbus lance l'A220 Corporate
© Airbus

| Yann Cochennec

Airbus lance l'A220 Corporate

Airbus enrichit son offre Corporate avec le lancement de l'A220 ACJ baptisé pour l'occasion "ACJ TwoTwenty". Ce lancement s'appuie sur un certain nombre de commandes.

Airbus "ACJ TwoTwenty"

Le portefeuille d'Airbus Corporate Jets vient de se renforcer avec l'arrivée de l'A220-100 proposé sur le marché de l'aviation d'affaires sous l'appellation "ACJ TwoTwenty". Un lancement qui s'appuie sur un certain nombre de commandes. Avec cet appareil, Airbus Corporate Jets vise très clairement le segment très haut de gamme de l'aviation d'affaires et qu'occupent les Gulfstream G700 et  Bombardier Global 7500. Une concurrence qui se joue d'abord sur la distance franchissable. Celle de l'Airbus "ACJ TwoTwenty" est poussée à 10 500 km (5 650 nm) sans escale avec l'ajout de cinq réservoirs auxiliaires. Le Global 7 500 est à 13 700 km et le G700 annonce encore un peu plus. Mais, ces ceux appareils sont plus légers. La masse maxi du G700 est de 48 tonnes, celle de l'ACJ "TwoTwenty" est de 63 tonnes.

La carte du confort cabine

Pour autant, chez Airbus, on estime que 10 500 km, c'est suffisant pour relier sans escale Londres et Los Angeles, Moscou et Djakarta, Tokyo et Dubai, Pékin et Melbourne. L'essentiel est donc d'être "intercontinental" et surtout de proposer un confort cabine nettement supérieur face aux fuselages étroits des deux concurrents. L'ACJ "TwoTwenty" offre une surface cabine de 73 m2 qui permet de prendre 18 passagers et six espaces de vie différents d'un très grand confort (les concurrents proposent cinq espaces max) avec une déclinaison et une palette d'aménagements cabines bien plus importantes sur la base d'un catalogue imaginé par le "créateur maison" Sylvain Mariat qui s'appuie sur l'expérience et le savoir-faire du partenaire Comlux.

Une dizaine de commandes

Le lancement de l'ACJ "TwoTwenty" s'appuie sur une dizaine de commandes. Malgré la crise créée par la pandémie de covid-19, le marché de l'aviation d'affaires a "fait preuve de résilience", souligne Benoit Defforge, président d'Airbus Corporate Jets. "Le nombre d'heures de vol est resté important et la reprise de l'activité est plus rapide. D'ailleurs, le carnet de commandes de nos ACJ n'a pas bougé et a été confirmé par nos clients", ajoute-t-il. Mieux, "de nouveaux clients ont fait l'apparition dans ce secteur de l'aviation d'affaires tandis que d'autres, déjà propriétaires de jets d'affaires, cherchent un modèle qui leur permet de monter en gamme".

Répondre à () :


Captcha
GACHIE | 06/10/2020 14:28

Bonjour, il me semble que vous avez aussi le Falcon F8X de chez Dassault comme concurent ...

Philippe | 06/10/2020 21:53

Superbe

kasprzak | 07/10/2020 07:17

Magnifique avion,passionné par l'aviation très heureux de suivre votre cite AIR&COSMOS

Legendre | 07/10/2020 07:58

passionné d'aéronautique et ancien pilote militaire , j'ai toujours été un amoureux de la nature . J'espérais que le covid donne un coup de grâce à l'aviation d'affaires qui est le plus gros producteur de carbone par passager , quelques grands patrons sont convaincus qu'il est inutile de traverser la planète pour effectuer des réunions réalisables par vidéoconférence .

Buck | 09/10/2020 00:17

Au contraire, le covid a tué le secteur civil et les compagnies aériennes classiques Le jet d affaire peut dire merci au covid, plus que jamais ultraprivilège pour les riches qui ne veulent pas se mélanger a la populace pleine de virus Et par ailleurs meme en supprimant le transport aerien voire toute forme de transport sur terre cela represente a peine 15% des emissions de gaz a effet de serre ds le monde Il y aura bien un réchauffement climatique de plus en plus important causé d abord par les centrales électriques au charbon et hydrocarbures, a l industrie du charbon puis a l agriculture et aux autres industries

CARDON LHOMMET Guy | 08/10/2020 05:20

sans

| | Connexion | Inscription